À Saint-Pierre et Miquelon, un village englouti demain ?

en 1ère ligne
Saint-Pierre et Miquelon ©Mehdi Elghazouani
Menacé par la montée des eaux, le village de Miquelon pourrait bien être délocalisé plus en altitude. Marie Cormier, la vigie “En 1ère ligne” de l’archipel, vous explique la situation en 60 secondes.

Le village de Miquelon est situé sur un banc de galets, ce qui le rend très vulnérable à l’érosion et aux submersions. Le problème ? L’une des nombreuses conséquences du changement climatique est l’élévation du niveau des océans. 

En 2050, dans même pas 30 ans, le niveau de la mer aura monté d’environ 50 centimètres à Saint-Pierre et Miquelon selon le pire scénario du GIEC… ce qui posera de sérieux problèmes à Miquelon. En 2100, c’est tout le village serait submergé. Et c’est notamment pour faire face à ce problème qu’il est interdit depuis quatre ans de construire de nouveaux logements dans le village.

Alors, l’idée de le délocaliser a émergé... Sauf que déménager un village entier n’est pas simple. Il faut prendre en compte les propositions de tout le monde, mais également prévoir un déplacement des monuments et des grosses infrastructures comme l’usine électrique ou l’aéroport. Des recherches sont donc actuellement en cours pour anticiper au maximum ces changements… mais on laisse Marie vous expliquer tout ça dans la vidéo en haut de l’article.