outre-mer
territoire

Aigle Azur : le groupe Dubreuil (propriétaire d'Air Caraïbes) candidat pour une reprise partielle

transports
Aigle Azur
Manifestation des employés d'Aigle Azur, lundi 9 septembre, devant le ministère des transports, à Paris ©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Alors que les avions d'Aigle Azur sont désormais cloués au sol, quatorze repreneurs potentiels se sont fait connaître auprès de l'administrateur judiciaire pour une reprise totale ou partielle des activités de la compagnie. Parmi ces candidats, Air France et Air Caraïbes. 
Vente à la découpe, reprise intégrale, liquidation? Les repreneurs potentiels d'Aigle Azur, qui emploie près de 1.200 personnes, devaient se dévoiler avant lundi midi, alors que 13.000 passagers sont toujours bloqués depuis l'arrêt des vols vendredi soir.
    
En redressement judiciaire, le spécialiste de la desserte de l'Algérie est dans une telle impasse financière qu'il ne peut ni dédommager financièrement ses clients ni même assurer le rapatriement des voyageurs dont le vol retour a été annulé.
 

Quatorze candidats

L'administrateur judiciaire aurait reçu quatorze dossiers de reprise.  Parmi ses offres, Air France-KLM propose de reprendre la partie court et moyen-courrier, dont les vols vers l'Algérie et le Portugal.

La compagnie Air Caraïbes est également candidate à une reprise partielle, mais uniquement sur les vols longs courriers (le Mali et le Brésil, selon l'AFP). Dans un courrier adressé le 8 septembre à son personnel, le groupe Dubreuil, propriétaire d'Air Caraïbes, précise son projet en évoquant des ambitions "mesurées et réalistes" :

Nous avons pour ce dossier d'Aigle Azur des ambitions mesurées et réalistes avec le souhait de ne reprendre que certaines routes du réseau long-courrier, deux A330-200 PW et de procéder au recrutement de personnels expérimentés et compétents à des statuts conformes aux conditions d'emploi actuellement pratiquées par les nouvelles compagnies

- Courrier de Jean-Paul Dubreuil et Marc Rochet au personnel du groupe Dubreuil


Dans ce courrier, le groupe Dubreuil précise que si cette activité long-courrier d'Aigle Azur était reprise, ce serait sous la bannière d'une nouvelle compagnie, et que l'une des motivations de ce projet de reprises "comporte également un volet "slots", particulièrement attractif intégré à la reprise".  
 
Avec ses 11 avions, Aigle Azur, fondée en 1946, a transporté 1,88 million de passagers en 2018. La compagnie emploie 1.200 salariés, dont 700 en France. 
 
Publicité