outre-mer
territoire

Air Caraïbes : les 355 passagers de retour à Paris après deux jours de voyage

faits divers
Air Caraibes dérouté
Les passagers du vol Air Caraïbes ont vécu un calvaire avant d'arriver à Paris ©TDB
Les traits tirés, les mines fatiguées, les 355 passagers du vol Air Caraïbes dérouté aux Açores ont atterri ce jeudi matin à Orly à Paris. La fin d’un voyage de deux jours qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.
Après plus de 30 heures de voyage, les 355 passagers du vol TX 865 d'Air Caraïbes sont enfin arrivés à l'aéroport d'Orly ce jeudi matin, aux alentours de 12h30. Quelques heures plus tôt, ils étaient encore aux Açores où leur vol avait été dérouté pour évacuer une femme gravement malade. Mais leur avion n'avait pas pu redécoller, les pilotes devant respecter leur temps de repos de 15 heures avant de repartir.
Après avoir retrouvé leur famille, les voyageurs, dont de nombreux enfants, ont raconté leur calvaire, fatigués par leur longue épopée.


"C’est long, nous étions entassés, et on n'avait vraiment pas d’information. Il a fallu faire pression sur des hôtesses portugaises qui ne parlaient pas un mot de français pour qu’elles aillent nous chercher le commandant de bord et faire bouger les choses. On a longtemps attendu l’eau et la nourriture. Ensuite, on a pu aller dans un hôtel pour manger un repas vers 20h30, et à minuit, on a dû repartir dans le hall de l’aéroport pour y dormir", témoigne Joan, un Martiniquais, à la1ere.fr.



"Nous, on était à l’hôtel parce qu’on était mineurs, mais tous les autres passagers ont dormi dans l’aérogare sur le sol, il y avait des bébés, des familles… On n'avait rien à manger au début, heureusement mon frère avait un peu d’argent donc il a pu aller au snack. J’ai prévenu ma famille par téléphone, mais je n’avais presque plus de batteries… On est content d’être arrivés", souffle une jeune fille voyageant seule avec son frère avant d'être récupérés par leur mère.

Les proches informés via les réseaux sociaux

À Paris, les familles attendaient dans l'anxiété depuis la veille au matin. Certains reprochent à Air Caraïbes de ne pas les avoir informés de la situation. "Nous avons dû aller chercher des nouvelles sur Twitter et Facebook. Nous avons tenté de joindre la compagnie, sans succès. Heureusement, ma fille de 5 ans va bien", confie Anna, soulagée.

sandrine air caraïbes
Sandrine attendait impatiemment l'arrivée de son mari martiniquais ©TDB

Sandrine a été rassurée par son mari. "Heureusement qu'il avait un téléphone. Rien de la part de la compagnie", déplore-t-elle. "Une amie m'a hébergée pour la nuit à Paris. Tout est bien qui finit bien".

"Confort rudimentaire"

Du côté de la compagnie aérienne, on estime avoir fait de son mieux pour accompagner les voyageurs, concédant "un confort rudimentaire à l'aéroport" de Lajes aux Açores.

Air Caraïbes annonce "réflechir aux possibilités d'essayer de changer la législation pour pouvoir dérouter un peu plus loin, dans des aéroports adaptés, pour pouvoir fournir les meilleurs services à ses passagers". 

Regardez le reportage de France Ô : 

©la1ere

 

Publicité