Les algues Sargasses sont de retour en Guadeloupe

environnement
Sargasses retour guadeloupe
Les algues Sargasses reviennent sur le littoral guadeloupéen ©AFP
Depuis une quinzaine de jours, les échouages de ces algues sont intensifiés sur les côtes guadeloupéennes. Les Sargasses pourrissent sur les plages et dégagent une odeur nauséabonde, ce qui a de fortes conséquences sur le tourisme.
Les échouages d'algues Sargasses se sont intensifiés "depuis une quinzaine de jours", a indiqué vendredi la préfecture de la Guadeloupe, invitant la population et les autorités à "se préparer, agir et anticiper".


"Les services en charge de la veille permanente Sargasses observent une augmentation de la fréquence et du volume des échouages sur les côtes de l'archipel, notamment sur le littoral au vent", a précisé la préfecture.
 
"L'étalement en arrière de plage des algues échouées sur une épaisseur de 10 cm permet de les sécher et de réduire rapidement leur volume et leur poids", recommande la préfecture.
 
Le dispositif de veille sanitaire géré par l'Agence Régionale de Santé a été réactivé et tous les matériels disponibles ont été inventoriés.

Sargasses
Le port de Saint-François touché par les algues Sargasses ©CITIZENSIDE / GILLES MOREL / Citizenside

Conséquences sur le tourisme

Les algues Sargasses, qui ont régulièrement envahi les plages guadeloupéennes depuis 2014, dégagent une odeur nauséabonde quand elles pourrissent sur le littoral, ayant entraîné par le passé de lourdes conséquences sur les activités touristiques et la vie quotidienne. Les ministères de l'Ecologie, de la Santé et des outremers s'étaient emparé du dossier pour débloquer, en 2015, un fonds exceptionnel de 2 millions d'euros.