Algues toxiques : des dizaines de plages fermées en Pologne

environnement
Algues vertes sur la mer Baltique
Algues vertes sur la mer Baltique ©WP Tourisme
A des milliers de kilomètres des Antilles française, des dizaines de plages sont fermées sur les côtes polonaises de la mer Baltique et la baignade interdite en raison de la présence d'algues vertes toxiques favorisées par la canicule, ont annoncé mercredi les services sanitaires polonais. 
Il n'y a pas que la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane qui subissent le fleau des algues envahissantes. La Pologne est aussi concernée. "La baignade est interdite sur huit plages en mer ouverte et sur une vingtaine de plages situées dans la baie de Gdansk (nord de la Pologne) en raison de l'apparition (...) de ces cyanobactéries", a déclaré à l'AFP l'inspecteur sanitaire de la voïvodie (unité administrative) de Gdansk, Tomasz Augustyniak. 
    

Ces algues sont toxiques et présentent un risque pour la santé, a-t-il ajouté. 

 

Pologne (en orange)
Pologne (en orange) ©Wikipedia


Températures très élevées

Ces algues qui dégagent une odeur infecte apparaissent à la surface de l'eau chaque année pour disparaître après un changement des courants, mais cette année le phénomène est "particulièrement intense" en raison des températures particulièrement élevées, a-t-il souligné.

Jamais, en mer ouverte, la présence des algues vertes ne s'est maintenue aussi longtemps que cette année, plus d'une semaine déjà.  

 

Responsabilité de l'agriculture 

Les télévisions polonaises ont montré cette semaine des images aériennes laissant voir un tapis vert sur la mer. L'excès de substances nutritives dans l'eau de mer, comme l'azote et les phosphates utilisés dans l'agriculture, encourage la prolifération de ces algues, a expliqué M. Augustyniak.

Secteur important en Pologne, l'agriculture est la principale responsable de ce phénomène, avec l'épandage des engrais qui filent dans les fleuves et se déversent ensuite dans la mer.