Altercation en marge des "Anges" à La Réunion : "Ça ne rentre pas dans les codes de la télé-réalité, c'est un dérapage"

faits divers
Hôtel Créolia
Hôtel Créolia, la famille de Joe Bédier, agressée ©Géraldine Blandin

Nathalie Nadaud-Albertini, sociologue des médias, décortique le violent accrochage dimanche entre des clients d'un hôtel de La Réunion et des candidats d'une célèbre émission de télé-réalité, dont le tournage a finalement été annulé. Pour la chercheuse, rien de tout ça n'était écrit à l'avance.

"Ce qui est troublant, étonnant, c'est que ça se passe en dehors de l'écran." Nathalie Nadaud-Albertini se dit surprise en découvrant les violences qui se sont déroulées à l'hôtel Mercure - Creolia de Saint-Denis, dimanche. "On n'est pas dans le scandale habituel de la télé-réalité, où on se dispute beaucoup mais c'est à l'écran. Et, généralement, les candidats le mettent en scène, ils exagèrent leurs conflits. Là, c'est étonnant parce que c'est dans la vraie vie."

Et les conséquences sont tout aussi réelles : dimanche soir, une plainte pour agression a été déposée par le maire de Saint-André, trois participants à l'émission ont été placés en garde à vue puis relâchés lundi. Aucune charge n'a été retenue pour le moment à l'encontre de Nehuda et Ricardo, les deux "Anges", et de Pauline, la nourrice de leur enfant. Ils ont été exclus de l'émission dont le tournage a été annulé.

Tensions devant le commissariat de Malartic
©Géraldine Blandin

Faire du buzz pour se faire connaître

"La téléréalité, c'est un monde qui est assez violent", analyse la docteure en sociologie avant de nuancer, au sujet des candidats : "s'ils se disputent, ils se disputent entre eux. Ils ne le font pas avec d'autres personnes." Pourtant, dimanche, l'altercation ne s'est pas limitée aux membres des "Vacances des Anges de la télé-réalité", logés à l'hôtel en attendant le tournage de l'émission qui devait débuter ce lundi. Le maire de Saint-André, commune de l'est de l'île, affirme que trois participants s'en sont pris physiquement et verbalement à lui, à sa famille et à d'autres clients. Il a déposé plainte. 

Ce que je trouve étonnant, c'est que ça se passe avec des personnes hors du monde de la télé-réalité.

Nathalie Nadaud-Albertini

 

Une attitude inattendue pour la chercheuse, spécialiste de ces émissions. Elle insiste :  les disputes - quand elles ont lieu - se limitent aux candidats mais aussi, le plus souvent, aux tournages : "Généralement, c'est à l'écran que ça se passe et c'est souvent mis en scène. La finalité, c'est de faire le buzz, pour faire parler de soi." Car, rappelle la sociologue, les participants à ce type de programmes cherchent la notoriété parce qu'ils visent une carrière d'influenceur.

Pas de "mise en scène"

"C'est complètement contre-productif", pousuit Nathaie Nadaud-Albertini. Agresser des personnes qui ne font pas partie du programme "ne va faire parler d'eux en bien, ça ne va pas accroître leur notoriété." "L'idée, c'est de faire des partenariats avec des marques. Quelle marque va accepter ça? Les candidats de téléréalité n'ont pas très bonne réputation. Pour avoir des partenariats avec des marques, il faut d'autant plus montrer patte blanche et montrer qu'on est devenu quelqu'un de sérieux, de solide."

"Certes, en télé-réalité, on est habitués des scandales mais des scandales contrôlés, des scandales mis en scène, des scandales qui vont servir la notoriété du candidat ou des candidats. Là, ça la dessert.Pour preuve, l'exclusion dimanche des trois participants placés en garde à vue, suivie de l'annulation pure et simple du tournage de l'émission qui n'aura finalement pas lieu à La Réunion, a annoncé La Grosse Equipe dans un communiqué lundi. C'est un monde connu pour être assez trash, parfois, ce que tout un chacun pourrait appeler un bad buzz, on peut le convertir en autre chose. Mais cette fois, selon moi, ça ne rentre pas dans ces codes-là. C'est un dérapage."

 

Perte de contrôle

Contrairement à ceux qui pensent que les événements de dimanche étaient prémidités par les candidats et/ou la production, la sociologue pense qu'il s'agit plutôt d'une erreur plutôt que d'une stratégie médiatique. À part du scandale négatif, je ne vois pas ce que ça peut donner. Je ne vois pas comment ils pourraient récupérer ça, je ne pense pas que ça a été volontaire."

"C'est la personne elle-même qui perd le contrôle par rapport à son personnage au sein de l'émission."  Plusieurs familles dont celle de Joé Bédier, maire de Saint-André, étaient attablées pour déjeuner lorsqu'une personne de l'émission est passée de table en table en intimant aux clients l'ordre de ne pas faire de photos et de vidéos."Je suppose que si elle a eu peur qu'il y ait des photos, c'est qu'elle a eu peur par rapport à son image, analyse Nathalie Nadaud-Albertini. Elle a eu peur qu'on lui ait volé des images. C'est la personne qui échappe au personnage. Ce sont des êtres humains qui ont des failles et qui comme tout le monde parfois font des choses qui ne sont pas bien, pas prévus"

 

***

"Les Anges", c'est quoi?

"Les Anges" est un programme de télé-réalité diffusé en France depuis 2011. Produite par la société La Grosse Equipe, il met en scène des candidats issus d'autres émissions du même genre. La chaine de la TNT NRJ12 a diffusé 12 saisons de l'émission. Si les Etats-Unis ont été le lieu de nombreuses émissions, certaines se sont également déroulée en Australie, en Amérique latine et en Asie.

Chaque saison, une douzaine de candidats est invitée à vivre ensemble dans une sublime villa. A La Réunion, la villa se trouvait à Saint-Gilles. Les participants alternent rendez-vous professionnels, loisirs, rencontres avec des personnalités et scènes de vie en communauté. Chaque candidat – chaque "Ange" -  a un objectif professionnel qu'il doit mener à bien dans des domaines comme la chanson, le mannequinat, la cuisine, le sport… En parallèle, surfant sur le succès, la production a lancé une autre déclinaison de l'émission : "Les Vacances des Anges". C'est le tournage de la saison 4 de cette émission "recyclage" qui devait débuter à La Réunion ce lundi 10 janvier et qui a finalement été annulé.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live