publicité

Annick Girardin : "j'accepte un débat sur la question du droit du sol" pour lutter contre l'immigration illégale à Mayotte

Auditionnée par la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, la ministre des Outre-mer est revenue sur la polémique à propos de l'immigration illégale à Mayotte.

Annick Girardin lors de son audition à la Délégation aux Outre-mer de l'Assemblée nationale © DR
© DR Annick Girardin lors de son audition à la Délégation aux Outre-mer de l'Assemblée nationale
  • Par David Ponchelet
  • Publié le
Devant la délégation aux Outre-mer de l'Assemblée nationale, la ministre des Outre-mer a été interrogée par le député LR de Mayotte Mansour Kamardine sur le mécontentement des Mahorais à propos du visa gratuit entre Mayotte et les Comores (explication à lire par ici). Le député s'est dit "très préoccupé", réclamant "une manière de lutter efficacement contre l'immigration clandestine". 

En réponse, Annick Girardin a expliqué :

Il n'y a pas de tabou dans la lutte contre l'immigration illégale à Mayotte. J'accepte un débat sur la question du droit du sol à Mayotte"

-Annick Girardin, ministre des Outre-mer

 

droit du sol


A propos des manifestations en cours à Mayotte, Annick Girardin poursuit  : "Je peux comprendre que l'on soit fâchés et qu'on ait envie de bousculer l'Etta. Mais il faut aller de l'avant et ouvrir un débat global". Annick Girardin a annoncé qu'elle allait recevoir jeudi 28 septembre les élus de Mayotte, pour leur donner des précisions sur les mesures prises par le "Haut-conseil paritaire" qui a réuni la semaine dernière les ministres des Affaires étrangères de la France et des Comores. 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play