Archives d'Outre-mer : 1987 - Bruno Marie-Rose bat le record du monde du 200 mètres en salle

archives d'outre-mer
Bruno Marie-Rose Archives d'Outre-mer
©DR

En 1987, la France accueille la 18ème édition des Championnats d’Europe d’athlétisme en salle. C’est à cette occasion que Bruno Marie-Rose bat le record du monde du 200 mètres. Les Archives d’Outre-mer reviennent sur cette course historique pour l'athlétisme français.

 

Bruno Marie-Rose est né en 1965 à Bordeaux. Ses parents d’origine martiniquaise se sont rencontrés sur les bancs de l’université bordelaise. Très jeune, il choisit le basket dans lequel il excelle, jusqu’à intégrer l’équipe de France junior. A 16 ans, c’est finalement l’athlétisme qui lui ouvre de nouvelles perspectives sportives. Ses ambitions se portent désormais sur cette discipline et plus particulièrement le sprint. Bruno Marie-Rose montre rapidement des résultats prometteurs : il remporte le titre national cadet sur 100 mètres, dont il devient champion de France en 1984. Performance exceptionnelle, il n’est encore que junior.

Regardez ce reportage de RFO Paris, Vincent Giret et Jacques Farenc diffusé dans l'émission "Stade 2" le 15 juillet 1984 : 

 

Les Jeux Olympiques à 19 ans

L’équipe de France peut compter sur cet athlète en devenir. Sa première participation aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984 le portera jusqu’en finale du relais 4X100m.

1984 - Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Los Angeles
La délégation française défile lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Los Angeles ©GEORGES BENDRIHEM / AFP

 

Du coup, je me suis retrouvé sélectionné pour les Jeux de Los Angeles 1984. J'étais vraiment très jeune. Ce fut pour moi l'apprentissage du haut niveau. J'étais un peu là en spectateur, à observer des stars comme Carl Lewis que je n'avais vu que dans les magazines. Et puis ces séries, à 10h du matin, dans un Coliseum rempli par 80.000 spectateurs ! Je crois que j'ai signé le plus mauvais temps de réaction au départ des quarts de finale ! Mais avec l'équipe de France, nous sommes allés jusqu'en finale du relais 4x100m. Ce fut une belle expérience et un constat nouveau : ne penser au résultat et à rien d'autre quel que soit l'environnement.

Bruno Marie-Rose

 

1987, l’exploit mondial en 20’36

Le 22 février, nous sommes aux Championnats d’Europe d’athlétisme en salle, à Liévin. Bruno Marie-Rose se prépare dans les starting blocks. Il bénéficie d’un avantage sérieux sur ses concurrents, il est positionné au couloir 6, à l’extérieur de la piste. Cette position va s’avérer stratégique lorsqu’il attaque son premier virage : il maintient une vitesse soutenue. Ce qui va lui donner une courte avance durant toute sa course. Sur les 150 premiers mètres, Bruno Marie-Rose est au coude à coude avec le Russe Vladimir Krylov et le Britannique John Regis. Dans la ligne droite, le Français produit son ultime effort. Il devient champion d’Europe du 200 mètres en salle et pulvérise ainsi le record du monde de 16 centièmes. Une performance exceptionnelle. Au-delà du titre, c’est ce temps de 20’36 qui propulse Bruno Marie-Rose parmi l’élite. Il intègre le cercle très fermé des meilleurs sprinteurs mondiaux.

Regardez un extrait de l'émission "Sport Passion" diffusé sur France 2 le 16 janvier 1991 : 

 

Bruno Marie-Rose : une carrière sportive aboutie

Après son titre de recordman du monde sur 200 mètres, nouvelle récompense : la médaille de bronze au 4x100m lors des Jeux Olympiques de Séoul en 1988. Deux années plus tard, il inscrit son nom en lettres dorées avec ses camarades de l’équipe de France : le record du monde du 4x100m est battu aux championnats d’Europe de Split. Avec un temps de 37 secondes 79 centièmes, ils battent un record longtemps détenu par les Etats-Unis.

Aujourd’hui, à 55 ans, Bruno Marie-Rose reste toujours très investi dans le monde du sport. Il a d’ailleurs intégré le comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024. Un parcours sportif exceptionnel, suivi d’une carrière professionnelle dans l’informatique : le comité a tout naturellement nommé Bruno Marie-Rose "Directeur de la technologie et des systèmes d’information".

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live