Archives d'Outre-mer : La Toussaint – visite guidée des tombes célèbres, oubliées et mystérieuses d’Outre-mer

archives d'outre-mer
La Toussaint : cimetière de Terre de Haut - Les Saintes - Guadeloupe
©BRUSINI AURÉLIEN / HEMIS.FR VIA AFP
La Toussaint est traditionnellement un moment de recueillement et de souvenir pour les proches des disparus marqué aussi par l’Histoire. Les archives d’Outre-mer vous proposent une évocation de ces célébrations et une visite des cimetières où des personnages illustres ont laissé leur empreinte.

Origines de la Toussaint

Célébrée tous les ans le 1er novembre, la Toussaint est, dans la tradition chrétienne, la fête de tous les saints, connus ou inconnus. Son origine remonterait au IIe siècle, quand les Chrétiens commencèrent à honorer ceux qui étaient morts en martyrs.

Cette fête serait célébrée le jour du 1er novembre depuis le VIIIe siècle ; date à laquelle le pape Grégoire III dédiera une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome à tous les saints. Vers 835, le pape Grégoire IV ordonnera que cette fête soit alors étendue à toute la chrétienté.

Célébrations en Outre-mer

Alors que, dans certains pays, la Toussaint est signe de tristesse et de recueillement, c’est une réelle période de fête aux Antilles. Il n’est d’ailleurs pas surprenant de voir les cimetières s'animer et s’illuminer à la mémoire des personnes disparues.

En Polynésie Française, les rites d’hommage aux morts expriment la joie. chants, prières et veillées : toute la famille participe à ces rituels, même les enfants.

Veillée de la Toussaint au cimetière de Morne-A-L'eau en Guadeloupe
©Rosine Mazin / Aurimages via AFP

 

Martinique : L’histoire du cimetière de la Levée, dit cimetière des riches 

Direction Fort-de-France et le cimetière de la Levée, appelé communément "cimetière des riches" où sont enterrés des personnages illustres comme le compagnon de route d'Aimé Césaire, Pierre Aliker, ou le chanteur Loulou Boislaville… D’autres noms célèbres dorment à l’ombre de ses tombes.

Regardez ce reportage de RFO Martinique diffusé le 02 novembre 2005 et réalisé par Stéphanie Octavia et Marc Balssa :

©la1ere

 

La Buse, pirate de l’île de la Réunion

Tombeau de La Buse au cimetière Marin de Saint-Paul à la Réunion
La tombe (hypothétique d'Olivier Le Vasseur, dit "La Buse", pirate pendu à la Réunion ©Jean-Pierre Dalbéra

Parmi les plus beaux cimetières d’Outre-mer, arrêtons-nous un instant au cimetière marin de Saint-Paul à la Réunion. Depuis son ouverture au 18ème siècle, il s'était progressivement déterioré suite aux différentes catastrophes naturelles et avait même été laissé à l'abandon jusqu'aux années 70. Depuis, des rénovations ont été menées.
Situé face à l'océan, le cimetière abrite les tombes anonymes de matelots naufragés. En parcourant les allées, les promeneurs découvrent  les sépultures de personnages célèbres comme le pirate "La Buse" ou encore les poètes Eugène Dayot et Leconte de Lisle. Un lieu mystérieux chargé d'histoire.

Regardez ce reportage de RFO Réunion diffusé le 02 novembre 2016 et réalisé par Aurélie Constant :

©la1ere

 

Visite guidée au cimetière de Cayenne

Lieu touristique inattendu, le cimetière de Cayenne laisse entrevoir un pan de l’histoire de la Guyane. Ouvert en 1821, c'est là que sont inhumés l'écrivain et homme politique Léon Gontran Damas, Théophane Régina ou Charles Benjamin Ullmo… La Ville de Cayenne propose une visite guidée à travers les allées de ce cimetière où le devoir de mémoire prend tout son sens.

Regardez ce reportage de RFO Guyane diffusé le 02 novembre 2013 et réalisé par Eric Boutin et Thierry Merlin :

©la1ere

 

Brel et Gauguin, le sanctuaire d’Hiva Oa

C’est sur ce petit bout de terre en Polynésie Française, au départ bien loin de chez eux, que deux illustres visiteurs jetèrent leur dévolu pour y continuer et finir leur vie. Le peintre Gauguin tombera éperdument amoureux d’Hiva-Oa où il finira ses jours en 1903. Quelques décennies plus tard, le chanteur Jacques Brel posera définitivement ses valises sur l’île. C’est d’ailleurs là, dans le petit cimetière du village d’Atuona que tous deux reposent désormais.

Le peintre Paul Gauguin enterré dans le cimetière de Atuona sur l'île de Hiva Oa aux Marquises.
©MARCEL MOCHET / AFP
Tombe de Jacques Brel, dans le cimetière d'Atuona, Hiva Oa aux Marquises
©MARCEL MOCHET / AFP

 

Regardez ce reportage de RFO Polynésie diffusé le 12 décembre 2015 et réalisé par Thierry Stampfler :

©la1ere

 

Ils parlent de la mort comme tu parles d'un fruit / Ils regardent la mer comme tu regardes un puits / Les femmes sont lascives au soleil redouté / Et s'il n'y a pas d'hiver, cela n'est pas l'été / La pluie est traversière, elle bat de grain en grain / Quelques vieux chevaux blancs qui fredonnent Gauguin / Et par manque de brise, le temps s'immobilise... aux Marquises.

En 1977, Jacques Brel compose la chanson "les Marquises" en hommage à cette terre d'asile qu'il aimait tant.