Archives d'Outre-mer - Présidentielle 2002 : Christiane Taubira candidate et le Front National au second tour

archives d'outre-mer
Présidentielle 2002 - Taubira candidate et Le Pen au second tour
Panneau électoral pendant la campagne du premier tour en 2002 ©MYCHELE DANIAU / AFP
L'élection présidentielle de 2002 a vu un président élu à plus de 80%. Une mobilisation hors norme contre l'extrême droite, la fin du septennat et la première femme noire candidate. Retour sur cette élection historique.

Cette année-là, la France vit depuis cinq ans sous le régime de la cohabitation. Le président, Jacques Chirac (RPR), est candidat à sa propre succession. Face a lui, entre autres, son Premier ministre, le socialiste Lionel Jospin. Ce sont les favoris de cette élection. Le scrutin a lieu le 21 avril et le 5 mai 2002.

Au total ce sont seize candidats qui se présentent au premier tour. Pour la première fois, une femme noire est présente, Christiane Taubira, Guyanaise, du Parti Radical de Gauche. Elle défend la lutte contre les exclusions et l'idée d'une "gauche revigorée". L'extrême droite est là aussi, avec deux candidats, dont Jean-Marie Le Pen, avec un programme axé sur la "préférence nationale."

Un président et un Premier ministre en campagne

Les favoris, Lionel Jospin et Jacques Chirac ont des points de vue et un programme précis pour l'Outre-mer. Jacques Chirac propose le renforcement de la continuité territoriale, de l'égalité économique, et soutient l'idée d'une "réforme statutaire mais sans précipitation". Il le réaffirme lors de son voyage aux Antilles et en Guyane en avril 2002. 

Regardez ce reportage de RFO Martinique, le 6 avril 2002, à Schoelcher. Reportage de Cécile Marre et Nicolas Dit-Duclos

©la1ere

En mars 2002, Lionel Jospin fait un voyage éclair à La Réunion, Il tient un meeting qui réunit plusieurs milliers de personnes sur le parking du lycée professionnel de Saint-Pierre. Il propose dans son programme pour les Outre-mer un "contrat pour le développement durable sur quinze ans". Les élus et les Réunionnais eux, parlent surtout d'emploi. L'île a 38% de taux de chômage. Il propose également la tenue d'Etats Généraux. 

Un reportage de RFO Réunion, le 10 mars 2002, par Patrick Smith et Olivier Murat

©la1ere

Le choc du 21 avril 2002

Election présidentielle 2002, résultats 1er tour, 21 avril 2002
Carte de France, élection présidentielle 2002, résultats 1er tour, 21 avril 2002 ©Jules Rohault. CC BY-SA

Le soir du premier tour, le 21 avril, c'est un séisme politique et social, "un choc". Lionel Jospin est éliminé, et c'est Jean-Marie Le Pen, l'extrême droite, qui accède au second tour. 

"Unes"
Journaux le 22 avril 2002 ©Jack Guez / AFP

En Outre-mer, c'est la surprise, la colère, la tristesse aussi.  La Guyane et la Guadeloupe votent massivement pour Christiane Taubira. Au plan national, la candidate guyanaise obtient 2,32% des suffrages, soit 660.515 voix.  

La présence de Jean-Marie Le Pen au second tour provoque une forte réaction. Dès le lendemain ce sont les jeunes qui réagissent et sortent spontanément dans les rues. Les lycéens initient une contestation générale, qui va durer jusqu'au 5 mai, date du second tour. 

Retour sur un lendemain difficile avec les lycéens au Lamentin, un reportage de RFO Martinique, diffusé le 25 avril 2002

©la1ere

La mobilisation sera intense pour le vote en faveur de Jacques Chirac face au Front National. Les manifestations seront nombreuses et importantes partout en France. Le 1er mai cette année-là est une démonstration contre l'extrême droite qui inquiète. Jacques Chirac est finalement élu avec 82.21% des suffrages.

Une synthèse des résultats en Outre-mer, avec Louis Otvas, RFO Malakoff, diffusé le 6 mai 2002

©la1ere