Archives d'Outre-mer : 75 ans de combat féministe aux Antilles

archives d'outre-mer
Angela Davis en Martinique
Angela Davis ©Alex Edelman / AFP
L'Union des Femmes de la Martinique fête ses 75 ans. Pour cet anniversaire, l'invitée d'honneur est Angela Davis. Ses combats pour l'égalité, les droits humains, l'émancipation des femmes, rappellent que les combats féministes ont une longue histoire. Aux Antilles aussi. 
Angela Davis est en Martinique. Davis, activiste quasi légendaire des droits humains, afro-américaine, professeure et militante communiste est l’invitée de l’Union des Femmes de Martinique qui fête ses 75 ans. Ce sera l’occasion de conférences et de rencontres avec cette grande dame des luttes féministes et contre toutes les formes d’oppression.
 

L'UFM

L’Union des Femmes de la Martinique, est fondée en 1944, sous l’impulsion de Jane Lero avec l’appui d’Yvette Guitteaud-Mauvois entre autres. L’idée est de créer et d’organiser un mouvement de femmes, afin de contribuer à l’émancipation, à travers l’éducation, le contrôle des naissances, ainsi que de lutter contre la forte mortalité enfantine.

Plus récemment, l'accent est mis sur la lutte pour l’élimination des violences, la dénonciation du sexisme au quotidien, mais aussi parler de l’importance de la place des femmes dans l’Histoire. La prévention et l’éducation sont les outils pour toujours expliquer, accompagner et faire évoluer les mentalités. 

Regardez ce reportage de Martinique la 1ère lors de la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes, en 2018 : 
Journée internationale contre les violences faites au femmes. Martinique la 1ère. 2018 ©la1ere

Les Antilles ne sont pas une terre inconnue pour Angela Davis. Si l’Union des Femmes de Martinique fête ses 75 ans, en décembre l’Union des Femmes de Guadeloupe fête ses 61 ans. Cette organisation féministe proche du Parti Communiste est fondée en 1958 par Gerty Archimède, brillante avocate, qui deviendra la deuxième députée noire de France après la Guyanaise Eugènie Eboue-Tell. 
 

Angela Davis et Gerty Archimède

En 1969, de retour d'une conférence à Cuba, afin de rejoindre Porto Rico, Angela Davis et ses compagnons font escale en Guadeloupe. Des livres offerts par les Cubains, ainsi que les passeports de certains d'entre eux sont confisqués par les douaniers français. Avec l'aide du capitaine du bateau et de Cubains de Guadeloupe, la délégation rencontre Gerty Archimede, qui les aide, les jours suivants, à négocier avec les autorités.

Dans son autobiographie, Angela Davis relate cet épisode :

Maître Archimède était une grande femme à la peau sombre, aux yeux vifs et au courage indomptable. Je n’oublierai jamais notre première rencontre. Je sentais que j’étais en présence d’une très grande dame. Pas un instant je ne doutais qu’elle allait nous sortir de notre mauvaise posture. Mais j’étais tellement impressionnée par sa personnalité, le respect qu’elle attirait à elle en tant que communiste, même de la part des colonialistes que, pendant un certain temps, notre problème me parut secondaire. Si je n’avais écouté que mes désirs, je serais restée sur l’île pour tout apprendre de cette femme.


Les archives d'Outre-mer vous proposent ce reportage réalisé par Annie Brunel, RFO Paris en 2006 en hommage à Gerty Archimède : 
RFO Paris / 2006 ©la1ere

Les associations féministes rappellent que les femmes ont toujours lutté pour leurs droits, chaque avancée a été possible, combat après combat. De nos jours, l'égalité n'est toujours pas atteinte, le nombre des féminicides est élevé, des femmes meurent encore suite à des avortements clandestins, on excise, on impose des mariages...

Cet anniversaire rappelle que les femmes ensemble sont une voix forte et nécessaire dans notre histoire humaine. Comme l'a dit Angela Davis lors de son arrivée en Martinique : "Si l'Union des Femmes de Martinique doit toujours lutter contre les violences, c'est qu'elles ne sont pas finies". 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live