outre-mer
territoire

Archives d'Outre-mer : quand deux miss des Outre-mer ont renoncé au titre de miss France

archives d'Outre-mer
Pascale Taurua, miss France 1978 et Thilda Fuller, miss France 1980
Pascale Taurua, miss France 1978 et Thilda Fuller, miss France 1980 lors de leur élection ©DR
Trente candidates dont huit ultramarines participent à l'élection de Miss France 2019, le 15 décembre 2018 au Zénith de Lille. A l'occasion du 89e sacre, les archives d'Outre-mer vous proposent de retrouver deux miss ultramarines. Élues miss France, elles ont renoncé à leur titre. Explications

Miss France 1978

Pascale Taurua est élue Miss Calédonie en 1977. Inscrite dans la foulée au concours national, elle le remporte et est sacrée Miss France 1978. Elle rend sa couronne six mois plus tard.

On n'était pas chaperonné. On était livré à soi-même. J'étais vraiment la potiche de service. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas ou moins, parce qu'elles ont un vrai rôle.

-Pascale Taurua, extrait entretien Radio Ô - mars 2015
 


Pascale Taurua reste la seule Calédonienne élue Miss France. Kelly Hoarau, sa première dauphine et Miss Réunion 1977, refuse le titre après la démission de Pascale. C'est donc la deuxième dauphine qui reprendra la couronne.

Gilbert Thong et Pascale Taurua reviennent sur cette élection dans le magazine "Miss Calédonie au film du temps" diffusée en 2006 :
©la1ere


Miss France 1980

Thilda Fuller est élue miss Tahiti le 7 juillet 1979. Cinq mois plus tard, le 27 décembre 1979, Thilda devient la 50e Miss France. Elle se retire après trois jours de règne. La couronne revient à Patricia Barzyk, première dauphine et miss Jura. 
Le comité organisateur crée spécialement un titre pour la Polynésienne. Elle rentre avec le titre de miss France Outre-mer 1980.

Regardez ce portrait réalisé par RFO Polynésie, où Thilda explique son choix, prépare une recette de poisson, discute avec ses élèves de maternelle  : 
©la1ere
Publicité