Arianespace veut maintenir le rythme en 2017 après une année 2016 soutenue

sciences
Septième et dernier lancement d'Ariane en 2016
Septième et dernier lancement d'Ariane ©capture d'écran
Arianespace prévoit d'effectuer douze lancements en 2017, soit un de plus que l'an dernier, année record marquée par un 76e succès d'affilée pour Ariane 5 et une concurrence renforcée sur les prix.
"2016 a été marquée par un bilan opérationnel absolument parfait, avec des records de performance, de fiabilité et de disponibilité pour l'ensemble de nos lanceurs", s'est félicité le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, lors d'une conférence de presse mercredi 4 janvier.

 

76 succès depuis 2003

Ariane 5 a réalisé 76 succès d'affilée depuis 2003, dépassant ainsi le record précédent établi par Ariane 4 avec 74 consécutifs, a-t-il détaillé. Le lanceur
européen a établi deux records de performance en transportant à deux reprises plus de 10,7 tonnes en orbite géostationnaire. Au total, Arianespace a réalisé en 2016 onze lancements depuis le Centre spatial guyanais (CSG) et placé 27 satellites en orbite - deux de plus que le précédent record en 2012- représentant une masse totale de 61,4 tonnes.
 

Leader du marché

La société européenne a confirmé son statut de leader du marché, avec dix lancements de satellites commerciaux sur les 19 réalisés par l'ensemble des acteurs l'an dernier, soit "plus de 50%", a souligné Stéphane Israël. En termes d'activité, cela se traduit par un chiffre d'affaires "de l'ordre de 1,4 milliard d'euros, qui est quasiment identique à celui de l'an dernier", a-t-il précisé. Sur le plan commercial, la société européenne de lancement a engrangé 13 contrats en 2016 représentant environ 1,1 milliard d'euros et confirmé le leadership d'Ariane 5.

 

Une concurrence agressive

La fusée européenne a décroché 9 contrats de satellites télécom, dont 7 commerciaux sur les 13 attribués l'an dernier selon le décompte d'Arianespace, "donc on est au-delà de 50% de parts de marché", a souligné Stéphane Israël. Selon lui, le marché a tourné un peu au ralenti l'an dernier avec assez peu de contrats de lancements, mais aussi une concurrence "très agressive" sur les prix.

Au total, le carnet de commandes d'Arianespace atteint 5,2 milliards d'euros, soit 55 lancements à réaliser pour le compte de 32 clients.