outre-mer
territoire

Un artiste guadeloupéen signe la musique du film "Joyeuse retraite"

cinéma
Tolaa
La comédie française "Joyeuse retraite" du réalisateur Fabrice Bracq est sortie en salle mercredi 20 novembre. Le Guadeloupéen Larry Paul Tola interprète et co-signe le thème principal : "Where Do We Go". 
A l'affiche de "Joyeuse retraite" du réalisateur Fabrice Bracq sorti en salle mercredi 20 novembre : Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni... Mais aussi le Guadeloupéen Larry Paul Tola. Originaire du Gosier, l'artiste a co-écrit et interprété une chanson du film intitulée "Where Do We Go". 

Dans cette comédie, Philippe (Thierry Lhermitte) et Marylou (Michèle Laroque), couple de sexagénaires, préparent leur future retraite qu'ils comptent bien passer au Portugal... Un doux rêve rapidement mis à mal par leur famille : exit le soleil du Portugal, après le divorce de leur fille ils doivent désormais s'occuper de leurs petits-enfants.
 

Auteur, compositeur et interprète

Larry Paul Tola, Tolaa de son nom de scène, grandit et s'initie à la musique en Guadeloupe. Il fait notamment ses premiers pas en chant avec la concertiste et chanteuse lyrique Pierra Zamia. 

A 18 ans, il quitte l'île pour Paris où il entre au conservatoire. Passé par des salles de concert parisiennes et des concert privés pour interpréter sa musique soul et R&B aux sonorités pop, le trentenaire se concentre maintenant sur un EP qu'il compte sortir en 2020. 

Il réalise ses chansons, qu'il compose, écrit, interprète et produit lui-même, quand il voyage, parfois dans un studio mais principalement chez lui - heureusement pour lui ses "voisins sont cools !".


"C'est arrivé un peu par hasard"

C'est la première fois qu'il participe à la création d'une musique de film. Mais l'idée lui trotte dans la tête depuis quelques années. "J'ai toujours voulu le faire", confie-t-il. Ses influences ? les compositeurs Hans Zimmer et James Horner. 

On sent l'influence d'Hans Zimmer dans la musique que je compose.
- Larry Paul Tola


Ce rêve finit par se réaliser "un peu par hasard". Un an plus tôt, à l'occasion d'un dîner, l'artiste guadeloupéen rencontre le compositeur Adrien Bekerman qui travaille alors sur la musique du film "Joyeuse retraite". 

"Six mois plus tard il m'a appelé pour que j'interprète trois chansons du film", explique Larry Paul Tola. Lors des essais le texte n'est pas encore écrit. "J'en ai rapidement rédigé un sur mon portable pour pouvoir faire le test. Au final le réalisateur et le producteur ont aimé à la fois ma voix et mon texte. On l'a un petit peu retravaillé et on l'a gardé."

Une expérience qui lui a permis d'avoir un avant-goût du métier. "Réaliser un album ou réaliser une musique de film, c'est complètement différent. Pour la musique de film, chaque note doit exactement coller à l'image. La musique donne l'émotion du film, elle est très importante !"

Larry Paul Tola se concentre maintenant sur son EP mais reste mais "ouvert au monde du cinéma".