outre-mer
territoire

L'Assemblée de Corse et le Congrès calédonien signent un accord de partenariat

politique
Corse NC
Roch Wamytan et Jean-Guy Talamoni, vendredi à la Maison de la Nouvelle-Calédonie, à Paris ©La1ere.fr
Le président indépendantiste de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, et le président indépendantiste kanak du Congrès de la Nouvelle-Calédonie, Roch Wamytan, ont signé vendredi à Paris une convention de partenariat entre leurs deux institutions.
 
Ce partenariat "vise à renforcer les liens d'amitié et de fraternité entre la Corse et la Nouvelle-Calédonie, les relations de coopération interparlementaires dans tous les domaines d'intérêt mutuellement profitable et le partage des expériences et des pratiques institutionnelles", précise la convention consultable ci-dessous.

Convention partenariat Corse NC

 

"Favoriser la coopération"

Avec cette convention, les présidents des deux institutions pourront proposer toute action ou projet "de nature à favoriser la coopération et à intensifier les échanges amicaux, administratifs, institutionnels, économiques, culturels et techniques entre la Corse et la Nouvelle-Calédonie", précise le texte.     

"Partage d'informations et d'expériences"

Dans les domaines politiques et institutionnels, cela se déclinera par exemple par "la participation des deux assemblées aux instances de niveau national, régional ou international ouvertes aux institutions délibératives", "la tenue de séminaires, débats colloques sur des sujets intéressant les deux territoires et les deux institutions", ou encore "le partage d'informations et d'expériences entre les commissions et les autres organes de ces institutions".
    
Jean-Guy Talamoni, membre du mouvement indépendantiste Corsica Libera, est élu à la tête de l'Assemblée de Corse depuis décembre 2015. L'indépendantiste Roch Wamytan (Union calédonienne-FLNKS) a été élu en mai dernier président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie, grâce à l'appui de voix d'un nouveau parti wallisien et futunien.
 
Publicité