Assemblée nationale : dialogue musclé entre le nouveau ministre des Outre-mer et Jean-Hugues Ratenon

politique
Sébastien Lecornu et Jean-Hugues Ratenon
Sébastien Lecornu et Jean-Hugues Ratenon ©DR
Le député de La Réunion Jean-Hugues Ratenon (LFI) a mis en cause la gestion de l’épidémie de Covid-19 par le gouvernement Outre-mer. Sébastien Lecornu lui a répondu de façon assez musclé lui reprochant "de colporter des contre-vérités".  
 
C’est le premier député d’Outre-mer à prendre la parole lors de la première séance de questions au gouvernement de Jean Castex. Jean-Hugues Ratenon a dressé un bilan accablant de la gestion de l’épidémie de Covid-19 dans les Outre-mer par le gouvernement.

Il dénonce "la situation sanitaire de plus en plus inquiétante à Mayotte et en Guyane", la reprise des vols commerciaux entre La Réunion et Mayotte, l’envoi de médecins cubains en Martinique, le problème de l’eau en Guadeloupe qui s’ajoute à l’épidémie et la hausse constante du nombre de colis alimentaire à La Réunion. Et  pour conclure le député s’interroge sur la nomination d’un ministre des Outre-mer qui ne vient pas de ces collectivités.

Face à ce réquisitoire du député de La France insoumise, Sébastien Lecornu a répliqué de façon assez musclée. "Je ne pense pas que vous rendiez service aux collectivités d’Outre-mer", a-t-il déclaré. Le nouveau ministre des Outre-mer reproche au député de ne pas "rendre hommage" à l’Etat dans sa gestion de l’épidémie du Covid-19 dont "la mobilisation a été totale".
Le nouveau ministre des Outre-mer reproche enfin à Jean-Hugues Ratenon de propager "des contre-vérités" au sujet de la DGF (dotation globale de fonctionnement) qui est "constante" et ne "baisse pas" Outre-mer.


►Echange entre Sébastien Lecornu et Jean-Hugues Ratenon

Les Outre-mer en continu
Accéder au live