Athlétisme: belle performance pour le Guadeloupéen Wilhem Belocian au meeting de Turku

athlétisme
Wilhem Belocian
Wilhem Belocian lors des championnats de France d'athlétisme en 2019. ©ROMAIN LAFABREGUE / AFP
La première compétition internationale de la saison d'athlétisme à Turku (Finlande) mardi n'a pas réussi aux athlètes français avec les blessures de Christophe Lemaitre et de Pascal Martinot-Lagarde. Le Guadeloupéen Wilhem Belocian a de son côté obtenu un beau classement.
Le meeting finlandais du Tour continental (2ème division mondiale) a proposé la première compétition internationale de la saison, une reprise tardive en raison de la pandémie de nouveau coronavirus et après une série d'exhibitions ou de meetings de plus petite envergure.
 

Une reprise difficile pour les bleus

Christophe Lemaitre (30 ans), après avoir terminé 3e de sa série (10.38), a stoppé sa finale du 100 m à mi-course avant de sortir de la piste en boitant et en se tenant l'adducteur droit, la victoire revenant à l'Italien Marcell Jacobs (10.11).

Le médaillé de bronze olympique sur 200 m, touché par de nombreuses blessures depuis le début de sa carrière, devait prendre part vendredi au 200 m du meeting de Ligue de diamant de Monaco, le premier de la saison disputé sous une forme classique.

Sous le soleil et devant 5.000 spectateurs, en partie masqués seulement, Pascal Martinot-Lagarde n'a même pas pu participer à sa série du 110 m haies après avoir ressenti une douleur au quadriceps gauche à l'échauffement, comme il l'a annoncé sur son compte Instagram.
 

2ème place pour Wilhem Belocian

Il a laissé le guadeloupéen de 25 ans, Wilhem Belocian, être le seul Français à se mettre en évidence à Turku avec une finale probante. Le spécialiste du 110 m haies, sacré champion du monde junior en 2014, a fini à la deuxième place en 13 sec 38, derrière le Britannique Andrew Pozzi (13.17).
 

Le Martiniquais Ludvy Vaillant se place quand à lui à la 3ème place (50 sec 37 sur le 400 m haies). Un score qu'il affiche fièrment sur les réseaux sociaux. 
 
Ludvy Vaillant

Les autres internationaux bleus ont déçu, notamment Laura Valette (éliminée en séries du 100 m haies) et Solène Ndama (8ème en 13.21 de la finale de la même épreuve).

Le saut de 6,19m n’a pas non plus permis à l’athlète Yanis David, originaire des Abymes en Guadeloupe, de se placer sur le podium. La spécialiste du saut en longueur s’est rangée à la 7ème place. La jeune femme a exprimé sa déception sur les réseaux sociaux. "Bon je ne pense pas que ça aurait pu être pire pour un premier meeting", a-t-elle écrit sur Instagram. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live