outre-mer
territoire

Attaque dans une église près de Rouen : réactions des politiques ultramarins

terrorisme
Attaque dans une église près de Rouen : réactions des politiques ultramarins
Revendiquée par le groupe Etat islamique, une nouvelle attaque a été menée dans une église près de Rouen. Un prêtre a été égorgé et une autre personne grièvement blessée. ©CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Revendiquée par le groupe Etat islamique, une nouvelle attaque a été menée dans une église, près de Rouen. Un prêtre a été égorgé et une autre personne grièvement blessée. Entre colère et tristesse, les personnalités politiques des Outre-mer réagissent.
Une nouvelle attaque terroriste revendiquée par le groupe Etat islamique a eu lieu, mardi 26 juillet, dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Lors d’une prise d’otage, un prêtre a été égorgé et une autre personne est grièvement blessée. Les deux auteurs de l’attaque ont été abattus par la police.

Le président François Hollande, s'est rendu à Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Sur les réseaux sociaux, les politiques ultramarins réagissent.
 

La Réunion

Le Député européen Younous Omarjee, originaire de la Réunion, écrit sur Twitter : "Je n’ai plus de mots pour dire l’indicible".


Un peu plus tôt, Samia Badat-Karam, adjointe (Les Républicains) au maire de Paris 16e  a multiplié les tweets.



La porte parole du PS, Corinne Narassiguin, originaire de La Réunion a également réagi sur Twitter : "Horreur face à la barbarie terroriste. Ils veulent provoquer une guerre de religions, nous devons faire bloc".


La Guyane 

"Ils creusent notre chagrin, mais confortent nos choix de renforcer ce qui nous rassemble", a, pour sa part, écrit sur Twitter l'ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira. 



Les Antilles

Le Secrétaire d’État aux Affaires européennes, Harlem Désir s'est également exprimé sur Twitter.

 

Présidente du Conseil départemantal de Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin s'est dite "profondément émue" sur Twitter et appelle à "ne surtout pas tomber dans le piège de ceux qui cherchent une guerre civile".  


Ary Chalus, député (Divers Gauche) et président du Conseil régional de Guadeloupe a lui aussi réagi à ce "choc immense face à cet acte effroyable !" 


Député de la 1ère circonscription de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, Daniel Gibbs, a lui écrit être "choqué et meutri par l'attaque terroriste".



Saint-Pierre et Miquelon

"Daesh veut attaquer tout ce qui fait la France. Nous ferons bloc. toujours", a également écrit la Ministre de la fonction publique, Annick Girardin, originaire de Saint-Pierre et Miquelon. 



 

 
Publicité