Audiovisuel : France Ô fermera finalement le 23 août 2020

audiovisuel
France Ô
Le siège de France Ô à Malakoff dans les Hauts-de-Seine. ©DR
La chaîne publique des Outre-mer cessera finalement d'émettre ses programmes le dimanche 23 août, annonce ce mardi la ministre de la Culture dans un communiqué. L'arrêt de France 4 est repoussé d'un an. 
Après plusieurs mois d'incertitude, le ministère de la Culture a annoncé, mardi, que la fermeture de France Ô aurait lieu le dimanche 23 août. "Cet arrêt ne donnera lieu à aucun licenciement, promet Roselyne Bachelot-Narquin. Les salariés de France Ô seront tous accompagnés dans cette transition." Cette fermeture devrait être confirmée en conseil des ministres mercredi 5 août.

Début janvier, France Télévisions avait dévoilé que les chaînes publiques France 4 et France Ô cesseraient d'émettre le 9 août. France 4 emettra finalement jusqu'en juin 2021. "Outre-mer La 1ère", le portail des Outre-mer de France Télévisions a été lancé le 3 juin 2020. Officiellement, il doit contribuer à compenser la fermeture de la chaîne ultramarine. 
 

Visibilité des Outre-mer

En avril 2019, Emmanuel Macron avait justifié la fermeture de France Ô en jugeant "pas indispensable" la chaîne nationale dédiée aux Outre-mer, chacun des territoires ultramarins disposant de sa chaîne de télévision. France Télévisions avait alors annoncé le lancement d'un "pacte" pour la visibilité des Outre-mer, à travers lequel le groupe entend s'engager "sur des objectifs précis définis conjointement avec le gouvernement et les moyens pour les atteindre".
 
L'annonce de ce pacte suivait de quelques jours un rapport sénatorial, publié le 9 avril 2019, "sur la représentativité et la visibilité des Outre-mer dans l'audiovisuel public", qui préconisait le maintien de France Ô, qualifiant la visibilité des Outre-mer d'"au mieux marginale, au pire inexistante" sur les chaînes du groupe France Télévisions.

En avril 2017, alors qu'il est candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron promettait pourtant le maintien de la chaîne :   

Mobilisation

Dimanche 2 août, à l'appel du collectif Sauvons France Ô et du Crefom, une centaine de personnes a manifesté devant le ministère de la Culture pour réclamer le maintien de la chaîne diffusée sur le canal 19 de la TNT.
Lundi 27 juillet, 125 personnalités avaient signé une tribune dans le journal Libération pour proposer des solutions afin de garder la chaîne. Une pétition est également en ligne. En 20 mois, elle a recueilli près de 69 000 signatures. Le collectif Sauvons France Ô et le Crefom appellent à une nouvelle mobilisation “fin août”.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live