outre-mer
territoire

Bruxelles: l'inquiétude des présidents des régions ultrapériphériques

europe
RUP Omarjee
©YO
Les présidents des régions ultrapériphériques (RUP) ne cachent pas leur inquiétude au moment où l'Europe prépare son budget. Ils craignent des crédits européens revus à la baisse. 
Les Présidents de régions ultrapériphériques européennes sont actuellement à Bruxelles pour défendre le budget des RUP actuellement en renégociations avec les instances européennes, pour la période 2021/2027.

Les neufs Présidents des RUP (les Açores, les Canaries, la Guadeloupe, la Guyane, Madère, la Martinique, Mayotte, la Réunion, Saint-Martin) ont manifesté au président de la commission du développement régional, l’eurodeputé reunionnais Younous Omarjee, leur profonde inquiétude de voir le budget reculer une nouvelle fois. Le budget européen des RUP qui était de 3,8 milliards d'euros en 2008 est passé à 3,4 milliards d'euros en 2014 et pourrait donc connaitre une nouvelle baisse. 
 

Nous souhaitons aujourd'hui alerter la Commission, le Conseil, mais aussi les parlementaires qui auront à s'exprimer sur ce projet de budget.
Didier Robert, Président de la Région Réunion 

 
©la1ere

Dans un communiqué, Younous Omarjée, Président de la commission développement régional de l'Union Européenne, a indiqué qu'il appelait avec les neufs Présidents des Rup les Chefs d’État espagnol, français et portugais à refuser toute baisse du budget par le Conseil qui se traduirait mécaniquement par moins d’investissement en matière d’emploi, de formation des jeunes, de transition écologique, de rattrapage des retards, ou encore de santé.
 

J'avais pris l'engagement qu'il n'y aurait pas un seul euro de perdu pour les régions ultrapériphériques et j'espère qu'à la fin des négociations chaque région se retrouvera avec un niveau budgétaire qui permette de maintenir les investissements. 
Younous Omarjee, Président de la commission développement régional de l’Union Européenne

©la1ere
L'autre inquiétude des présidents de RUP c'est la volonté de Younous Omarjee, Président de la commission développement régional de l’Union Européenne, d'élargir le débat budgétaire et financier des régions ultrapériphériques à l'ensemble des îles européennes. "On se retrouverait là dans une situation extrêmement périlleuse où les régions ultrapériphériques avec nos vrais spécificités seraient diluées dans l'espace européen", a affirmé le Président de la Région Réunion, Didier Robert.


 
Publicité