outre-mer
territoire

Un cadavre flottant, enroulé dans un hamac, découvert en Guyane

faits divers
Barrage de Petit Saut Guyane
Barrage de Petit Saut en Guyane ©Guyane 1ère
Le cadavre d'un homme, présentant des traces très visibles "de tirs par arme à feu", a été découvert samedi en fin de journée "enroulé dans un hamac", flottant sur la retenue d'eau d'un barrage hydroélectrique en Guyane, a-t-on appris mardi auprès de la gendarmerie.
Les gendarmes ont été alertés samedi vers 17h30 (22h30 à Paris) de la présence du cadavre sur la retenue d'eau de Petit Saut, à une quarantaine de kilomètres de Kourou. Cette étendue d'eau est une voie de passage fréquentée par des pirogues assurant la logistique et le ravitaillement en vivres des sites illégaux d'orpaillage de la commune de Saint-Elie, depuis de nombreuses années.

"Les premières constatations font état d'impacts d'une gerbe de plomb, suite à un tir à bout portant, au niveau du thorax et également au niveau du tibia" a indiqué une source proche de l'enquête avant d'ajouter : "on pense que le milieu de l'orpaillage clandestin est impliqué dans cette affaire".

L'enquête ouverte pour homicide volontaire a été confiée à la cellule investigation orpaillage (CIO) de la gendarmerie Kourou.
Publicité