publicité

Le Canada fait face à un afflux important de demandeurs d'asile haïtiens

Des soldats canadiens ont été déployés pour ériger un camp destiné à accueillir les centaines de demandeurs d'asile, principalement haïtiens, qui franchissent chaque jour la frontière en provenance des Etats-Unis, ont annoncé mercredi les autorités. 

Des demandeurs d'asile haïtiens tentant d'entrer au Québec, début août 2017. © Geoff Robins/AFP
© Geoff Robins/AFP Des demandeurs d'asile haïtiens tentant d'entrer au Québec, début août 2017.
  • La1ere.fr (avec Reuters)
  • Publié le
Chaque jour, près de 250 demandeurs d'asile, Haïtiens en majorité, arrivent à Montréal dont le stade olympique a été reconverti en camp d'accueil. Le camp en cours de construction pourra accueillir jusqu'à 500 personnes dans des tentes chauffées et permettra aux autorités canadiennes d'examiner les demandes d'asiles. Depuis la fin juillet, on estime que plus de 2.500 Haïtiens ont fui les Etats-Unis pour demander l'asile au Canada. 
 
Près de 100 militaires sont arrivées mercredi à Saint-Bernard-de-Lacolle, une ville située à la frontière séparant les Etats-Unis du Canada, pour dresser des tentes et compléter les infrastructures déjà installées par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et les services de surveillance des frontières.
 

Des centaines d'Haïtiens ont gagné le Québec

Depuis la propagation d'une fausse information, des centaines d'Haïtiens ont gagné le Québec ces derniers jours, persuadés que leur demande d'asile y serait immédiatement acceptée. "Il y a un nombre incalculable de fausses informations qui circulent et qui disent qu'il est facile de venir au Canada", a expliqué Marjorie Villefranche, directrice de la Maison d'Haïti, un centre de soutien aux immigrés haïtiens.
 
Plus de 50.000 personnes touchées par le séisme qui a ravagé Haïti en 2010 vivent aux Etats-Unis grâce à un "statut de protection temporaire". Le département de la Sécurité nationale a décidé cette année de proroger ce statut jusqu'en janvier prochain, mais des responsables américains ont prévenu en mai que ses bénéficiaires devraient se procurer des documents de voyage afin de retourner en Haïti.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play