publicité

Le Canard Enchaîné révèle que Raymond Barre avait dissimulé plusieurs millions en Suisse

Le Canard Enchaîné révèle ce mercredi 3 juillet 2019 que Raymond Barre aurait dissimulé 11 millions de francs suisses, à Bâle en Suisse. L'ancien Premier ministre, originaire de La Réunion, est décédé en août 2007. 

Raymond Barre le 15 avril 1981, en compagnie du chef de l'Etat de l'époque Valéry Giscard d'Estaing © AFP
© AFP Raymond Barre le 15 avril 1981, en compagnie du chef de l'Etat de l'époque Valéry Giscard d'Estaing
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
En son temps, il était surnommé "le meilleur économiste de France". Premier ministre de 1978 à 1981, le Réunionnais Raymond Barre avait, selon le Canard Enchaîné, dissimulé au fisc français une partie de sa fortune. Selon le journal satirique, ce compte en Suisse dont l'existence a été révélée en 2013 au fisc par une lettre anonyme est confortable : 11 millions de francs suisses, soit 6,7 millions d'euros. C'est 14 fois plus élevé que le compte suisse de Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre du budget.


L'enquête du fisc

Après le décès de Raymond Barre en août 2007, ce sont ses héritiers, son épouse Eve et les deux fils du couple, qui ont hérité de ce compte suisse, ainsi que d'une villa cossue à Saint-Jean Cap-Ferrat et d'une kyrielle de comptes en banque et d'actions. En 2013, une dénonciation anonyme a révélé au fisc français l'existence du compte suisse. Face aux questions, la famille de l'ancien Premier ministre, aujourd'hui installée en Suisse,  reste évasive sur la provenance des fonds mais pour éviter le scandale, les fils de Raymond Barre auraient accepté de payer un millions d'euros de rectifications, pénalités et intérêts de retard.
 

Une mystérieuse "personnalité"

L'argument avancé à l'époque pour réclamer la discrétion pose question, comme l'explique le Canard Enchaîné : "il y a une personnalité toujours en vie qui pourrait être éclaboussée par cette affaire si l'existence du compte suisse était révélée". 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play