publicité

Le chef amérindien Raoni futur prix Nobel de la paix ?

Le chef Raoni futur prix Nobel de la paix ? C'est le souhait d'une fondation environnementaliste brésilienne, la fondation Darcy Ribeiro, qui a proposé la candidature du cacique amérindien, figure emblématique de la défense des peuples indigènes et de la lutte contre la déforestation en Amazonie.

Le chef amérindien Raoni en septembre 2019. © NICOLAS TUCAT / AFP
© NICOLAS TUCAT / AFP Le chef amérindien Raoni en septembre 2019.
  • Par Bruno Sat et Luis Quintana
  • Publié le
Il est devenu une icône mondiale. A 89 ans, Raoni Metuktire, chef de la tribu des Kayapos, se bat encore pour les droits des Amérindiens et la protection de l'Amazonie. Il dénonce l'accélération de la déforestation qu'il attribue à la politique de Jair Bolsonaro. Le président brésilien qui voudrait développer économiquement l'Amazonie et assimiler ses peuples autochtones. En août dernier, à Biarritz, Le chef Raoni avait demandé aux dirigeants du G7 de faire pression pour que Brasilia mette fin aux incendies qui ravagent la forêt amazonienne :
 

"Nous devons faire le nécessaire pour arrêter ces incendies afin de pouvoir continuer à vivre normalement. La situation actuelle est désastreuse. Je suis très inquiet. C'est pourquoi je m'adresse à vous. Regardez le président brésilien Jair  Bolsonaro. On dirait qu'il n'est pas toujours très mature. C'est pourquoi il ne veut pas me rencontrer. (Le chef Raoni)


L'Amazonie a connu un taux d'incendies record avec plus de 80.000 feux. L'appel du chef Raoni concerne la planète toute entière, car cette forêt absorbe une quantité très importante de CO2, un des gaz responsables du réchauffement climatique mondial.
Un message universaliste écologique donc, mais aussi pacifique : "Nous demandons à toutes les nations d'être en paix les unes avec les autres. Nous ne pouvons plus accepter le recours à la violence, tout le monde devrait pouvoir vivre dans la paix et la tranquillité. C'est mon message pour tous dans le monde entier".

La fondation brésilienne Darcy Ribeiro, qui défend la candidature du chef Raoni pour le prix Nobel de la paix, a sollicité l'appui d'Emmanuel Macron. Le président français avait reçu le cacique amérindien et critiqué la politique environnementale de l'Etat brésilien…
 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play