Cindy Fabre, d'origine guadeloupéenne, remplace Sylvie Tellier à la tête du concours Miss France

miss
AFP_Sylvie Tellier Cindy Fabre_2022-
A gauche, Sylvie Tellier au festival de télévision de Monte-Carlo en juin 2022 ; à droite, Cindy Fabre au festival de Cannes en mai 2009. ©VALERY HACHE / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Après 17 ans à la direction du concours de beauté, Sylvie Tellier va quitter son poste à la fin de l'année, et sera remplacée par Cindy Fabre, Miss France 2005 d’origine guadeloupéenne, selon un communiqué publié ce mercredi matin.

La rumeur circulait depuis plusieurs mois. Elle est finalement confirmée : Sylvie Tellier quitte bien son poste de patronne des reines de beauté.

Dans un communiqué publié ce mercredi 31 août, le comité Miss France annonce qu’elle sera remplacée par Cindy Fabre. Native de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre), elle est originaire de Guadeloupe par sa mère, et avait été élue Miss France 2005.

Elle a été choisie par Alexia Laroche-Joubert, la présidente de la société depuis l'automne 2021, qui va rester "seule en charge de la direction de la société Miss France", détaille le communiqué.

"Elle a toutes les qualités"

Cette dernière a annoncé par ailleurs la nouvelle sur son compte Twitter, où elle dit avoir une "tendre pensée" pour Sylvie Tellier et être ravie d'accueillir Cindy Fabre.

Elle a expliqué le choix de la Guadeloupéenne dans une interview à TF1 : "Cindy est une Miss France que je connais depuis longtemps, j’étais là lors de son élection en 2004 à Tours et lors de sa troisième place à Miss Europe. (…) Elle a toutes les qualités professionnelles et humaines nécessaires pour réussir dans ses nouvelles fonctions et accompagner aux mieux les jeunes femmes dans leur rôle d'incarnantes des valeurs Miss France."

Cindy Fabre, par ailleurs chef de projet dans une agence événementielle, n’a pas encore fait de commentaire.

"Je ne pars pas à cause d'Alexia Laroche-Joubert"

Sylvie Tellier a de son côté donné une interview exclusive à TV Mag. "C'est un changement de vie important pour moi après dix-sept ans d'engagement au sein du concours. Mais ce n'est pas ma société, et j'avais envie de donner une nouvelle orientation à ma carrière", a-t-elle déclaré.

Elle affirme avoir "envie d'entreprendre" mais conservera également "un rôle de conseil" jusqu'en décembre, et assurera la présentation de la cérémonie sur TF1 aux côtés de Jean-Pierre Foucault.

Questionnée implicitement sur la prise de fonctions de la présidente de la société et sa volonté de changement, Sylvie Tellier assure "respecter les décisions des dirigeants" : "Je ne pars pas à cause de l'arrivée d'Alexia Laroche-Joubert, qui est une grande professionnelle de la télévision, mais parce que j'ai le sentiment d'avoir atteint mes objectifs."

Règlement modifié

La présidente a en effet considérablement modifié le règlement de Miss France, en s’inspirant notamment de Miss Univers. Si les candidates doivent au moins avoir 18 ans, il n’y a plus de limite d’âge : elles peuvent se présenter en ayant 30 ou 40 ans. Elles ne sont plus tenues également d’être célibataires, elles peuvent être mariées et mères de famille. Les personnes transgenres pourront aussi être acceptées, tant que leur état civil indique qu’elles sont de sexe féminin.

Le concours et la marque Miss France sont détenus depuis 2002 par la société de production Endemol, filiale du groupe Banijay. Mais un conflit judiciaire avait un temps opposé Sylvie Tellier et Endemol à Geneviève de Fontenay, dirigeante historique des "Miss", qui avait alors créé une marque concurrente.