"Citoyen de ma République" : de jeunes Réunionnais en visite à l'Assemblée nationale

assemblée nationale
visite réunionnais assemblée
Un groupe de jeunes réunionnais en visite à l'Assemblée nationale à Paris le 11 octobre 2021, dans le cadre du programme "Citoyen de ma République". ©Gervais Nitcheu
Grâce au projet "Citoyen de ma République", des jeunes venant du quartier Bas de la Rivière de Saint-Denis de La Réunion ont visité un des chefs-lieux de la République, à l'Assemblée nationale. L’objectif est de leur faire découvrir la citoyenneté.

Ce sont des élèves émerveillés qui rentrent dans l’un des cœurs du pouvoir. Pour certains, c’est la première fois qu’ils viennent dans l’Hexagone, pour d’autres, la première fois qu’ils viennent à Paris. Ils ont néanmoins tous comme point commun de pénétrer pour la première fois dans l’Assemblée nationale.

Ils regardent tous le plafond peint d’une des salles du bâtiment, une allégorie de la paix y est représentée. Grégory était "très pressé de rentrer" tandis qu’Ymane trouve que l’intérieur "est très joli". Pour ces ados âgés de 12 à 17 ans, cette découverte a pour but de "leur apprendre ce qu’est être citoyen et ce qu’est la République", explique leur accompagnatrice Carine Thiebaut.

Renforcer le lien républicain

Citoyen de ma république est un projet de l’association réunionnaise Pti Colibri. Pour la seconde fois, des jeunes se sont envolés à Paris après une année de travail sur la citoyenneté. La volonté de ce projet est d’éveiller leur conscience citoyenne, de leur apprendre "ce qui est bon, pas bon, d’aider les autres et ce qu’on peut améliorer dans le quotidien", détaille Carine Thiebaut. Une initiative qui fonctionne pour ces jeunes issus d’un quartier prioritaire de Saint-Denis, car comme l’explique l’accompagnatrice, "au bout d’un an, on a eu un groupe qui s’est plus investi dans la vie de leur pays".

Une visite qui sert à leur apprendre les rouages de la République parlementaire. Ymane a ainsi appris "comment les lois fonctionnent, comment elles sont votées, qui les vote, qui les propose". Grégory a lui aussi appris tout cela, mais c’est devant une statue de Montesquieu dans les jardins du Palais Bourbon qu’il s’interroge : "Ça m’intéresse de savoir qui c’est. On apprend énormément de choses, la Déclaration des droits de l’Homme, les peintres qui ont peint dans l’Assemblée, la répartition des tâches et des trois pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire". Une initiative qui plaît énormément aux jeunes qui y participent et qui semble fonctionner car, comme le conclut Grégory : "ça nous aide pour devenir citoyen de la République".

Gervais Nitcheu et Denis Rousseau-Kaplan les ont suivis à l'Assemblée nationale :

©la1ere