publicité

Une commune de Mayotte épinglée pour son attribution opaque de marchés publics

Un récent rapport de la Cour des Comptes détaille d'importants manquements dans la gestion de la commune de Ouangani (centre de Mayotte) notamment dans l'attribution de marchés publics.

Mairie de Ouangani © DR
© DR Mairie de Ouangani
  • La1ère.fr avec AFP
  • Publié le
Selon un récent rapport de la Cour des Comptes, la mairie de Ouangani- qui affiche un déficit structurel de 1,5 million d'euros en 2016- a passé de nombreuses commandes "hors marché en dépassement des seuils légaux". Huit marchés entre 15.000 euros et 100.000 euros ont été réalisés sans publicité l’année dernière ou sans cahier des charges administratives et techniques ou avec des cahiers des charges non signés ou datés.
 

Un élu embarrassé

Interrogé sur sa connaissance de la légalité des procédés, le maire Ali Ahmed Combo (LR), s'est défendu : "Nous élus, on n'est pas censés connaître tout ça, c'est impossible". L'élu a toutefois indiqué qu'il œuvrait pour "se remettre dans les rails de la réglementation".

Ali Ahmed Combo, maire de Ouangani © DR
© DR Ali Ahmed Combo, maire de Ouangani


Une bibliothèque "surdimensionnée"

Le rapport détaille également l'investissement "surdimensionné" de la bibliothèque du village de Barakani (qui appartient à la commune de Ouangani) qui a coûté près d'un million d'euros pour une superficie de 130 m2 soit 7.600 euros/m2. Depuis 2013, la commune n'avait investi que 782 euros pour l'acquisition de livres.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play