publicité

Comores : des "insurgés" d'Anjouan sont arrivés à Mayotte selon Christophe Castaner

Des "insurgés" d'Anjouan qui avaient pris les armes la semaine dernière contre le président des Comores Azali Assoumani sont arrivés à Mayotte, où ils ont demandé l'asile politique, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Le port et la médina de Mutsamudu, Anjouan © YOUSSOUF IBRAHIM / AFP
© YOUSSOUF IBRAHIM / AFP Le port et la médina de Mutsamudu, Anjouan
  • La1ère.fr avec AFP
  • Publié le
Interrogé par le député LR Mansour Kamardine lors des questions au gouvernement à l'Assemblée, le ministre de l'Intérieur a indiqué que "certains insurgés se sont échappés et sont arrivés à Mayotte", île française située à 70 km d'Anjouan. "Il se sont présentés immédiatement à nos forces de l'ordre" et ont été placés entre les mains des gendarmes.
 


Médina de Mutsamudu

Les forces comoriennes ont repris le contrôle samedi dernier de la médina de Mutsamudu, capitale de l'île d'Anjouan, dans laquelle des rebelles opposés au  président Azali Assoumani étaient retranchés depuis six jours.
 

Affrontements

Les affrontements entre les rebelles et l'armée comorienne ont fait trois morts, selon les autorités, et au moins six personnes ont été grièvement blessées, d'après une source hospitalière à Mutsamudu.  
 

Enquête

"Une enquête approfondie est conduite (...) en lien avec les autorités des Comores, pour comprendre ce qui s'est passé, évaluer la capacité d'accueillir ces personnes et voir leur responsabilité dans les actes qui se sont commis à Anjouan mais entendre aussi leur demande immédiate d'asile politique", a expliqué M. Castaner.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play