publicité

La consommation de tabac en nette baisse, les Outre-mer bons élèves

La consommation de tabac en France recule fortement. Un million de personnes ont décidé d'écraser leur cigarette pour préserver leur santé. Dans les Outre-mer, l'usage du tabac est nettement plus faible qu'en métropole. 

© YASSER AL-ZAYYAT / AFP
© YASSER AL-ZAYYAT / AFP
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le , mis à jour le
Jamais le nombre de fumeurs n'a autant reculé en France. L'an passé, un million de personnes ont renoncé à ce geste, selon le baromètre santé 2017. La France compte aujourd'hui plus de 12,5 millions de consommateurs de tabac, soit 26,9 % de la population. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn veut atteindre 5 millions de fumeurs en moins en 2027. 

Baisse chez les plus défavorisés et les jeunes 

L'une des tendances marquantes des chiffres communiqués par le ministère de la santé est la baisse parmi les fumeurs les plus défavorisés pour "la première fois depuis 2000". 34 % fumaient chaque jour en 2017, contre 38,8 % en 2016.

Parmi les chômeurs, ils étaient 43,5 % en 2017 contre 49,7 % en 2016. Autre satisfaction pour le ministère de la Santé, la diminution de 23 % du nombre de fumeurs chez les jeunes de 17 ans. Il atteint son niveau le plus bas mesuré depuis vingt ans. 
Journée sans tabac

 

Le tabagisme en métropole...

© Santé publique France
© Santé publique France

L’Ile-de-France et la Normandie sont les deux régions où les fumeurs sont les moins dépendants à la cigarette avec respectivement 21% et 23% de prévalance au tabac.

Pour les autres régions métropolitaines, la baisse est moins marquante. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est celle où l'on fume le plus. Près d'un tiers des adultes fument en Paca contre un sur cinq en Ile-de-France.

... Et dans les Outre-mer  

Pour les Outre-mer, il faut se référer à une étude de 2014 qui restent d'actualité, les variations entre deux enquêtes sont assez faibles.

On consomme nettement moins de tabac dans les Antilles et en Guyane, quasiment deux fois moins qu'en métropole. La situation de la Réunion est un peu différente. 26 % déclarent consommer du tabac au quotidien contre 29 % en métropole. Aux Antilles-Guyane c’est autour de 15%
Olivier Le Nézet, chargé d'étude à l'Observatoire des drogues et des toxicomanies

© OFDT
© OFDT

Dix euros le paquet en 2020

Agnès Buzyn a mis en œuvre le passage du prix du paquet de cigarettes à 10 euros d'ici novembre 2020, par le biais de plusieurs augmentations successives. Au premier trimestre 2018, les ventes de tabac ont chuté de 9,1 % en un an. Et en mars, juste après la hausse d'un euro du prix du paquet de cigarettes, les ventes ont perdu près de 20 %.

Remboursement des patchs 

Outre la question du prix, les traitements anti-tabacs ont progressivement commencé à être remboursés comme n'importe quel médicament, dans le cadre du volet prévention de la stratégie santé du gouvernement annoncé fin mars.

Cette prise en charge va remplacer le forfait de 150 euros par an qui couvrait jusque-là les substituts nicotiniques (patchs, gommes, pastilles, inhaleurs...) prescrits sur ordonnance.

Baisse de la consommation de tabac en Nouvelle-Calédonie

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play