Coronavirus : l'aide à la restauration scolaire versée aux familles ultramarines éligibles est renouvelée

coronavirus
école Mayotte
©Ali Chamsudine
Le dispositif de soutien mis en place par le gouvernement dans les départements d’Outre-mer en avril va être renouvelé “au moins jusqu’au mois de juillet”. 349 000 enfants et jeunes sont concernés par cette mesure. 
Dans un communiqué publié le 2 juillet, la ministre des Outre-mer Annick Girardin et la secrétaire d’État auprès du ministre des solidarités et de la santé Christelle Dubos ont annoncé que le dispositif pour aider les familles ultramarines allait être renouvelé.   

Prolongement d'un mois

Cette aide, versée “soit sous forme d’une aide financière, soit sous la forme d’une aide alimentaire directe” par les Caisses d’allocations familiales des départements d’Outre-mer avait été mise en place au mois d’avril “afin de soutenir le pouvoir d’achat des familles ultramarines”, plus précisément celles qui étaient éligibles à l’allocation de rentrée scolaire, très touchées par la crise sanitaire liée au coronavirus. 

Il était prévu que ce dispositif soit actif pendant toute la crise sanitaire et tant que les établissements scolaires restaient fermés. Il est désormais prolongé jusque fin juillet en Guyane, à Mayotte, en Martinique, en Guadeloupe et à La Réunion, pour les "349 000 enfants et jeunes ultramarins scolarisés en école maternelle et primaire, collège et lycée" concernés. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live