Coronavirus : l'ambassade de France à Madagascar confirme l'évacuation de ressortissants français via La Réunion

coronavirus
Madagscar coronavirus
Les rues de Toamasina, le 2 juin 2020, tandis que les mesures de confinement ont été strictement renforcées depuis le 1er juin 2020 suite à l'augmentation des cas positifs et des décès dus au coronavirus COVID-19. Environ 600 soldats ont été déployés d'Antananarivo à Toamasina pour assurer le confinement de la ville. ©RIJASOLO / AFP
L'ambassade de France à Madagascar va organiser trois vols les 12 et 13 juin pour évacuer des dizaines de ressortissants français de la grande île, alors que l'épidémie progresse dans la grande île. Les vols atterriront à La Réunion.
L'ambassade de France le confirme sur son site internet et son compte Twitter : les 12 et 13 juin, trois vols spéciaux vont quitter la grande île pour La Réunion afin de rapatrier des dizaines de Français qui souhaitent quitter Madagascar où l'épidémie de coronavirus ne cesse de progresser.
L'ambassade précise que "Ces vols s’adressent en priorité aux personnes souhaitant rejoindre la métropole, et qui pourront réserver un billet sur les vols de continuation d’Air Austral". L'ambassade explique avoir effectué des démarches auprès d'Air Austral pour s'assurer que des places seront disponibles sur les vols vers Paris pour ces expatriés français de Madagascar.
 

Combien de passagers ?

Les trois avions affrêtés disposent chacun de 60 places. Les trois avions décolleront de Tana et feront différentes escales : Nosy be, Diego et Majunga. Les Français désirant quitter Madagascar doivent se signaler auprès de l'ambassade de France qui précise que sa cellule de crise mise en place a reçu près de 7000 appels téléphoniques. Elle confirme également n’avoir "donné mandat à aucun organisme ou individu pour contribuer au suivi de ces questions liées à la gestion de crise".  L'ambassade évoque "la prise d’initiatives de ressortissants Français constituant des listes afin de solliciter un embarquement auprès de certaines compagnies aériennes sur les vols exceptionnels visant à permettre le retour de province vers Tananarive ou le départ de Province vers La Réunion."
 

Quelle situation à Madagascar ?

Madagascar a enregistré jusque-là plus de 900 cas de coronavirus, dont six décès qui sont tous survenus dans la ville de Toamasina. Des échauffourées ont opposé mercredi 3 juin à Toamasina (est), la deuxième ville malgache, les forces de l'ordre à des manifestants qui dénonçaient les conditions du confinement imposé par les autorités pour y enrayer la propagation du coronavirus.