Coronavirus : Arianespace va reprendre les lancements de fusées depuis Kourou en Guyane

sciences
Fusée Vega
Fusée Vega ©Handout / CNES / AFP
Les tirs de fusée depuis le Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou vont reprendre avec un tir de la fusée italienne Vega mi-juin et un autre d'Ariane 5 fin juillet, a annoncé mercredi Arianespace.
 
Les campagnes de lancement avaient été suspendues après le gel des activités du port spatial européen décrété mi-mars par le Centre national d'études spatiales (CNES) en raison de l'épidémie de coronavirus.

"Depuis le 21 avril, les activités de mise en configuration opérationnelle de la base se déroulent avec les équipes sédentaires basées en Guyane dans le respect des mesures de distanciation et des gestes barrières", affirme Arianespace dans un communiqué.


Fusée vega, la première

Le tir de la fusée Vega, qui doit emporter une cinquantaine de petits satellites, sera le premier depuis l'échec d'un précédent lancement le 10 juillet. 
    
Le lanceur léger européen chargé de placer en orbite un satellite militaire des Emirats arabes unis avait connu une défaillance de moteur, entraînant par précaution la destruction de la fusée au dessus de l'océan. Il s'agissait du premier échec de Vega après quatorze succès d'affilée depuis le début de son exploitation en 2012.
 

Ariane 5 ensuite

Fin juillet aura lieu un lancement double d'Ariane 5 au profit des opérateurs de satellites Intelsat et B-SAT. Il s'agira du troisième lancement d'Ariane 5 de l'année. Les campagnes de lancements de deux fusées Soyouz doivent par ailleurs reprendre "au cours de l'été".
    

Vol inaugural d'Ariane 6

Arianespace, société chargée de l'exploitation et de la commercialisation des lanceurs européens, tablait à l'origine sur 3 lancements de Vega et cinq d'Ariane 5 en 2020. Elle doit également effectuer le vol inaugural, prévu à la "fin 2020", du nouveau lanceur lourd Ariane 6.
    
La construction du pas de tir qui lui est dédié, également interrompue mi-mars, doit redémarrer à la mi-mai, selon le président du CNES Jean-Yves Le Gall. Pour l'heure, l'impact de l'arrêt des travaux à Kourou sur la date du vol inaugural n'est pas évalué.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live