Coronavirus : des territoires d’Outre-mer sur le qui-vive

santé
coronavirus
©AFP
La Direction générale de la santé a pris des dispositions pour limiter la propagation du virus en France. Alors que l’OMS ne souhaite pas déclarer dans l’immédiat une urgence internationale, la situation semble se dégrader. Les Outre-mer aussi sont inquiets.
Le bilan s’alourdit, 17 morts et plus de 440 contaminations ont été recensés en Chine, ce qui inquiète les autorités françaises. Le virus, qui se transmet par les voies respiratoires, « pourrait muter et se propager plus facilement », a expliqué le vice-ministre chinois de la commission nationale de la Santé, Li Bin.
 

Limiter la propagation du virus

L’objectif est de limiter la propagation du virus. « Sur le territoire chinois, il est certain que la diffusion va se faire, il y a plusieurs villes qui sont touchées et nous sommes dans la semaine du Nouvel an chinois ou il va y avoir de très grands déplacements pour des raisons familiales », souligne Bruno Hoen, directeur de la recherche médicale à l’Institut Pasteur.

La transmission interhumaine peut-être fatale ; raison pour laquelle les autorités sanitaires en Outre-mer doivent rester attentives aux indications communiquées par la direction générale de la santé. Ainsi, le gouvernement calédonien a dévoilé un plan d’actions pour prévenir une intrusion du virus : une coordination avec les agences de voyages, les hôpitaux publics et une surveillance sanitaire pointue.
 

Recommandations

A La Réunion, pour l’heure aucun cas n’a encore été signalé mais à l’île Maurice, des voyageurs en provenance de la Chine ont présenté des symptômes du virus. Ils sont actuellement suivis par les autorités. D’après l’Agence régionale de santé, le risque d’expansion du virus n’est pas totalement exclu à Mayotte. Mais les commerçants ont de quoi s’inquiéter, car c’est la période des bonnes affaires en Chine et aussi l’occasion de préparer le ramadan.

La Direction générale de la santé indique un certain nombre de recommandations pour tout voyageur qui présente des symptômes d’infection respiratoire, notamment porter un masque chirurgical et appeler le 15. Dans tous les cas : 

► Eviter tout contact avec des animaux vivants ou morts
► Eviter tout contact rapproché avec des personnes ayant de la fièvre et qui toussent
► Ne pas manger de viande non ou peu cuite
► Se laver régulièrement les mains avec du savon ou des solutions hydroalcooliques
Les Outre-mer en continu
Accéder au live