Coronavirus : le brevet et le baccalauréat seront validés par le contrôle continu (Blanquer)

coronavirus
Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer ©DR
Le Premier ministre avait averti que le baccalauréat 2020 ne pourrait pas se passer "normalement" en raison de la crise coronavirus. Jean-Michel Blanquer confirme que le Bac et le brevet seront validés par le contrôle continu. 

La déclaration de Jean-Michel Blanquer était très attendue. le ministre de l'Education nationale a précisé les modalités des examens tels qu'elles seraient appliquées en 2020. Baccalauréat et brevet seront validés par le contrôle continu. Outre-mer la 1ère fait le point sur ces décisions.

►Brevet

Tous les élèves de collège auront cours jusqu'au 4 juillet. L'obtention du brevet sera soumise à un controle de l'assiduité. Le diplôme du brevet sera obtenu à partir des notes que l'élève aura eu pendant les trois trimestres, à l'exception des notes données pendant la période de confinement.
 

►Premières

Pour les élèves de première, l'oral de Français du baccalauréat sera maintenu. Il devrait avoir lieu fin juin ou début juillet. Il y aura moins de textes exigés pour cet oral qu'en période normale. La note de l'épreuve écrite du Bac français sera la moyenne des notes obtenues par l'élève pendant les trois trimestres, sauf période de confinement. 
 

►Baccalauréat

Les élèves de Terminales au bac général, technologique et professionnel  seront évalués sur la base des notes obtenues durant les trois trimestres, à l'exception des notes données pendant la période de confinement. 
 

En Histoire-géo, LVA et B, la moyenne qui sera retenue pour le baccalauréat sera l’addition de la note obtenue aux E3C1 et de celles qui seront passées en classe de terminale.

L’épreuve portant sur l’enseignement de spécialité qui n'est pas poursuivi en terminale et l’épreuve d’enseignement scientifique sont validées par les notes du livret à l’exception des notes obtenues pendant la durée du confinement.

►BEP, CAP, BTS

Les élèves de BEP, CAP et BTS seront évalués également via le contrôle continu. Les épreuves de BEP, de CAP sont validées sur la base du contrôle en cours de formation déjà passées et du livret scolaire. Un jury d’examen des livrets arrêtera les notes définitives en veillant à l’équité entre candidats.

►Retour dans les établissements

Le retour dépend de l'évolution de la situation sanitaire. Le gouvernement s'appuiera sur l'expertise de ces autorités pour prendre sa décision. Tous les scénarii sont possibles dont un retour au mois de mai. 


Avertissement du Premier ministre

La veille sur TF1, le Premier ministre Edouard Philippe avait reconnu qu'il ne serait pas possible aux lycéens de Terminales de "passer le bac dans des conditions normales", semblant privilégier la piste d'un "contrôle continu" complet pour sanctionner ou non l'examen.

"L'interruption des cours, des classes (...) va avoir un impact sur la capacité de chacun à respecter la totalité du programme", a reconnu Edouard Philippe. "Il est donc acquis que les épreuves ne pourront pas se dérouler au mois de juin comme chaque année".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live