Coronavirus : un vol direct historique entre Papeete et Paris s'est posé ce matin à l'aéroport de Roissy

coronavirus
PAPEETE PARIS
©ftv
15.700 kilomètres entre Papeete et Paris, parcourus sans escale, en seize heures, par un appareil de la compagnie Air Tahiti Nui : c'est la conséquence de la fermeture du ciel américain décidée par Donald Trump en raison de l'épidémie de coronavirus. Reportage à l'arrivée de l'appareil.
Un véritable exploit salué tout le long du vol par les contrôleurs aériens des pays survolés. Air Tahiti Nui a acheminé ce lundi matin plus de 130 passagers entre Papeete et Paris sans faire d'escale. Ce n'est pas le plus long vol de l'histoire de l'aviation mais le TN 64 reliant Papeete et Paris d'une seule traite devient la plus longue desserte réalisée à ce jour dans un contexte commercial normal. Un vol désormais historique. Regardez le reportage d'Outre-mer la 1ère :
©la1ere

Des passagers ravis

Les passagers étaient ravis à leur arrivée au petit matin à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Pas seulement d'être enfin arrivés dans hexagone mais surtout d'avoir vécu ce vol direct entre Papeete et Paris.
Boeing 787 Dremliner d'Air Tahiti Nui
Boeing 787 Dremliner d'Air Tahiti Nui ©FTV

C'est à bord d'un boeing 787 Dreamliner que les 132 passagers et les 10 membres d'équipage ont parcouru les quelques 15.700 km qui séparent Papeete de Paris. Un vol direct monté en urgence par la compagnie polynésienne suite à la fermeture du ciel américain décidée par Donald Trump en raison de l'épidémie de coronavirus. Seize heures de voyage pour arriver directement à destination, alors qu'en temps ordinaire, le trajet nécessite environ 23 heures, dont une escale à Los Angeles, aux Etats-Unis.  

Pas une première, mais...

A défaut d'être une première mondiale, ce vol TN 64, arrivé à Roissy avec près d'une demi-heure d'avance grâce à des vents particulièrement favorables, devient ainsi le vol commercial domestique français le plus long de l'histoire. Un record et un bel exploit pour le personnel d'Air Tahiti Nui. Un test également pour la compagnie qui a pu démontrer au passage sa capacité à effectuer des évacuations sanitaires longues distances, surtout en cette période.

Ce vol hors du commun permet enfin de susciter des opportunités pour plus tard, même si pour l'heure le transporteur annonce qu'il ne recommencera pas l'opération.
 

Atmosphère particulière

A bord de l'appareil, l'atmosphère était un peu particulière du fait du contexte sanitaire et de la longueur du vol. Les passagers étaient essentiellement des touristes de métropole dont les croisières en Polynésie ont été annulées. Hôtesses et stewards étaient pris entre soulagement et fierté à leur arrivée à Paris.
L'équipage du Papeete Paris
L'équipage de ce vol historique a posé pour la postérite à son arrivée à Roissy ©JM Mazerolle

Pour l'heure, aucun autre vol direct n'est programmé entre l'hexagone et la Polynésie. Crise du coronavirus oblige, Air Tahiti Nui, qui transitait par Los Angeles, fera désormais escale à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, jusqu'à nouvel ordre.