outre-mer
territoire

Coup de couteau mortel à Bordeaux: des Antillais devant les assises

justice
tribunal bordeaux
©CC duvalmickael50 via Flickr
Quatre hommes comparaissent depuis lundi 29 mai devant la cour d'assises de Bordeaux. L'un d'entre eux est jugé pour violence avec arme ayant entraîné la mort, les autres pour tentative de vol et complicité, et non empêchement de crime ou délit.
L'histoire remonte au 29  juillet 2013.   Ce jour-là, rappelle le journal Sud-Ouest,  Julian Titus et Gaël Daniel-Thomas se rejoignent pour fumer de l'herbe et jouer aux jeux vidéos. En sortant du domicile de son ami, Julian Titus, qui portait régulièrement sur lui "pour plusieurs milliers d'euros de chaînes, bagues et autres gourmettes" voit son véhicule bloqué. Deux hommes s'approchent, le gazent, et tentent de lui arracher ses bijoux. 
 

Simple défense ou préméditation?

C'est alors que Julian Titus sort un couteau et poignarde un de ses agresseurs avant de sortir. Ce dernier, âgé de 24 ans, et membre, comme tous les autres protagonistes de la communauté antillaise de Bordeaux, décède dans la rue.
 
Julian Titus doit répondre de ce crime devant la justice, qui tente d'établir s'il s'est simplement défendu ou si, informé du projet d'extorsion, il avait prémédité sa riposte.
 
 Le verdict est attendu ce vendredi.
Publicité