Coupe de France : dernière ligne droite pour le Club Franciscain avant les 16es de finale face à Angers

football
Les Martiniquais du Club franciscain se préparent au match face à Angers
Un des entraînements du Club Franciscain à Clairefontaine avant le match face à Angers ©Sophie Vingadassalom

Fin de semaine décisive pour les Martiniquais du Club Franciscain, à Clairefontaine. Dimanche, les Verts et Noirs affronteront Angers, club de ligue 1, en 16e de finale de la Coupe de France.

C’est avec un esprit revanchard que les Verts et Noirs abordent le match de dimanche 7 mars, face à Angers. Pour certains cadres du Club Franciscain, pas question de revivre la défaite 4-0 de 2015 : en 32è de finale, les Martiniquais avaient alors largement échoué face au Canaris du FC Nantes. “Je sais à quoi m’attendre par rapport aux expériences passées”, note Yann Thimon, le vice-capitaine du club. Et Killian Polomat d’ajouter : "on est positif parce qu’on n’est pas venu là pour une défaite.”

On est venu pour gagner, on va faire au mieux pour amener la victoire en Martinique !

Killian Polomat, attaquant du Club Franciscain

 

Se préparer aux tirs au but

Visionnage de matchs de l'adversaire, travail tactique et entraînement spécifique pour les deux gardiens, notamment pour se préparer aux tirs au but : la semaine d'entraînement à Clairefontaine a donc été décisive, avec un emploi du temps bien chargé pour les Martiniquais.

A quelques jours de la rencontre, le gardien de but Loïc Chauvet, le reconnaît : “on commence à être plus sérieux, à être vraiment professionnels”.

Onze de départ à définir

La composition finale de l’équipe ne sera sans doute connue que le jour J, l’entraîneur ne souhaitant pas dévoiler trop tôt à l’adversaire sa stratégie. Une certitude, cela dit : "on est un groupe de 21 et il y en aura 18 sur la feuille de match”, explique Patrick Cavelan, entraîneur du Club franciscain. “Il y en a trois qui seront forcément déçus et d’autres sur le banc qui seront aussi déçus de ne pas être sur le terrain", admet le coach. Mais il ajoute :

Je crois qu’on a réussi à faire avec ce groupe une famille et aujourd’hui, ceux qui ne seront pas sur le terrain (...) savent qu’il y a une raison (...) et que le groupe fera le travail pour les représenter.

Patrick Cavelan, entraîneur du Club Franciscain

 

Un groupe en ordre de bataille pour affronter Angers en 16ème de finale dimanche 7 mars. Les Martiniquais quitteront Clairefontaine ce samedi.

► En bonus, regardez ce reportage d'Outre-mer la 1ère, de Mohamed Errami et Emmanuel Morel,Emmanuel Morel :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live