Covid-19 : le gouvernement annonce de nouvelles mesures nationales pour sauver Noël

coronavirus
Jean Castex et Olivier Véran lors de la conférence de presse du 6 décembre
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont tenu une conférence de presse lundi 6 décembre à Matignon. ©AFP / THOMAS SAMSON
Changement de protocole dans les écoles primaires, fermeture des discothèques, vaccination des enfants... Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annoncé de nouvelles restrictions pour faire face à la 5e vague de Covid-19 en France.

"Le virus circule vite dans notre pays (...) Le bouclier vaccinal ne suffira pas" à éviter la submersion des hôpitaux. Le Premier ministre Jean Castex a mis en garde les Français lors d'une conférence de presse lundi 6 décembre, alors que le taux d'incidence monte en flèche dans tout le pays, à quelques semaines des fêtes de Noël et du Nouvel an.

Pour freiner la propagation du virus - le taux d'incidence a dépassé les 400 cas pour 100 000 habitants à l'échelle nationale et dépasse 300 cas pour 100 000 habitants sur l'île de la Réunion - le gouvernement a décidé de serrer la vis, sans pour autant bloquer le pays.

Aucune mesure spécifique aux territoires d'Outre-mer n'a néanmoins été annoncée lundi soir par le Premier ministre et le ministre de la Santé Olivier Véran, les décisions s'appliquant à tous les départements français.

Le ministre de la Santé a par ailleurs déclaré que vingt-cinq cas du nouveau variant Omicron avaient été détectés en France, dont vingt-et-un étaient des cas importés. En Outre-mer, la Réunion a dénombré dimanche son troisième cas avéré du variant, qui s'avère être "fortement plus contagieux" que le variant Delta, toujours prédominant en France, a avancé Olivier Véran.

Voici les principales mesures annoncées ce lundi soir.

  • Les écoles primaires passent au niveau 3 du protocole sanitaire

Le masque sera désormais obligatoire pour tous les élèves des écoles primaires, que ce soit en intérieur, mais aussi en extérieur, à partir de jeudi 9 décembre. Cette mesure concerne à la fois les écoliers, mais aussi le personnel pédagogique.

Par ailleurs, dès lundi 13 décembre, des mesures seront prises pour éviter le brassage des élèves lors de la restauration scolaire.

Le gouvernement n'a pas opté pour l'avancement des vacances de fin d'année, comme il l'avait fait au printemps dernier, préférant maintenir la continuité pédagogique des enfants.

En revanche, une classe sera fermée dès que trois cas de Covid-19 seront détectés, a affirmé le Premier ministre.

  • Ouverture de la vaccination aux enfants de 5 à 11 ans

Les enfants risquant de faire une forme grave du Covid-19 pourront se faire vacciner à partir du 15 décembre, a également annoncé Jean Castex, lors de la conférence de presse.

Pour tous les enfants âgés de 5 à 11 ans, la vaccination leur sera ouverte "si possible d'ici la fin de l'année", a dit le chef du gouvernement.

Olivier Véran a quant à lui précisé que, sous couvert du feu vert des autorités sanitaires, la vaccination des enfants (hormis celle des moins de 5 ans) pourrait débuter le 20 décembre dans les centres de vaccination, et le 27 décembre chez les médecins et en pharmacie.

  • Les discothèques fermeront pendant quatre semaines à partir de vendredi

"Pas de jauge, pas de couvre-feu, pas de confinement", a assuré le chef du gouvernement. En revanche, les discothèques devront fermer leurs portes dès la fin de la semaine, le 10 décembre, constituant ici la "seule exception" du maintien des activités qu'a décidées l'exécutif.

Les Français ne pourront donc pas fêter la fin d'année dans les boîtes de nuit, qui ne devraient rouvrir que début janvier.

Un accompagnement économique sera prévu pour les entreprises de l'évènementiel ainsi que pour les traiteurs, a précisé le Premier ministre, alors que des discussions seront engagées dès mardi par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire pour soutenir le secteur.

  • "Lever le pied" dans les interactions sociales

C'est à la responsabilité individuelle et collective des Français qu'a fait appel le Premier ministre, appelant chacun à limiter les interactions sociales, afin de diminuer au maximum le nombre de contaminations.

Sans annoncer de nouvelles mesures sur le télétravail, le gouvernement a néanmoins encouragé les entreprises à le favoriser lorsqu'il est possible.

Pour les évènements festifs et conviviaux, "on lève le pied, on arrête", a recommandé Jean Castex. Les grandes manifestations en extérieurs, comme les marchés de noël, verront leurs protocoles sanitaires renforcés dans les jours à venir.

Face au relâchement des mesures barrières, le gouvernement a annoncé que les contrôles du pass sanitaire par les forces de l'ordre seront renforcés.