Coronavirus : les infirmiers souhaitent pouvoir prescrire des tests de dépistage

coronavirus
Une infirmière libérale au travail
Myrlène Polony administre ses soins ©Guyane la 1ère
L'Ordre national des infirmiers (ONI) a demandé mercredi au gouvernement d'autoriser ses membres à prescrire des tests de dépistage du Covid-19 et à effectuer eux-mêmes ces tests au domicile de leurs patients, pour "éviter au maximum la circulation du virus".
"La période de déconfinement à venir nous impose de trouver des solutions opérationnelles pour éviter au maximum la circulation du virus et les nouvelles contaminations", a souligné dans un communiqué l'organisation, qui fédère près de 700.000 professionnels. 

La "politique de dépistage de grande ampleur" qui doit être menée dans le cadre de ce déconfinement "nécessite la mobilisation d'un grand nombre de professionnels de santé". "La profession infirmière doit pouvoir y prendre pleinement part", ajoute l'ONI.
 

Tests de depistage

L'Ordre demande ainsi que "les infirmiers puissent prescrire, à compter du 11 mai, des tests de dépistage" du coronavirus "s'ils constatent des symptômes cliniques chez leurs patients lors des visites à domicile".

Les infirmiers doivent par ailleurs pouvoir "réaliser directement ces tests, afin d'éviter au patient de se rendre chez le médecin, au laboratoire, voire à l'hôpital", ajoute l'organisation.
 

Tous les territoires

Selon l'ONI, les infirmiers bénéficient en effet "d'une présence dans tous les territoires, y compris les plus reculés". Ils sont par conséquence "les professionnels de santé les mieux placés pour favoriser la mise en oeuvre d'une politique de dépistage généralisé", insiste-t-il.

Les tests diagnostics, qui permettent de savoir si l'on a ou non contracté le Covid-19, sont actuellement prescrits par les médecins. Ils peuvent être effectués dans les centres hospitaliers ou par des laboratoires de ville certifiés.