Covid-19 - Orly : dernier appel pour les voyageurs à destination de la Guadeloupe et de la Martinique

transports
Orly
©Estelle Ruiz

À partir de ce mardi 2 février, seul un motif impérieux permettra aux voyageurs de se rendre dans les Outre-mer. A l'aéroport d'Orly, nous avons rencontré des voyageurs pressés de rentrer chez eux ou de partir en vacances. 

Dans les couloirs de l'aéroport d'Orly, quelques voyageurs munis de leur test PCR négatif semblent presser de rejoindre leur avion et d'embarquer. Encore quelques heures et il sera en effet trop tard. À Partir de ce mardi 2 février en effet, plus aucun voyageur ne pourra se rendra dans les territoires Outre-mer à moins de pouvoir justifier d'un motif impérieux

"Nous sommes venus voir nos filles et nos petites-filles et maintenant nous rentrons chez nous, en Martinique", affirme ce voyageur presque soulagé. D'autres n'ont pas eu le choix, ils ont été obligés d'anticiper leur départ. "Nous devions partir en fin de semaine et comme les motifs impérieux sont obligatoires à partir du 2 février, nous avons avancé le billet au 1er février", indique cette mère de famille. Et puis, il y a ceux qui, malgré ces nouvelles directives pour lutter contre le virus, n'ont pas renoncé aux vacances. Ce jeune homme a décidé de maintenir son départ et qu'importe la septaine obligatoire sur place. "Mieux vaut être confiné dans un bungalow au bord de la mer plutôt que chez soi", affirme-t-il avec le sourire.  

En restreignant ces déplacements désormais à tous les territoires ultramarins, les autorités françaises espèrent empêcher des contaminations supplémentaires, mais aussi limiter la circulation de nouveaux variants du virus, susceptibles d'aggraver la pandémie.

Regardez le reportage à Orly de Laurence Théatin et Emmanuel Gire :