Le Crefom annonce des billets d'avion négociés pour le retour des étudiants à La Réunion

coronavirus
Corsair
Le Conseil représentatif des Français d'outre-mer (Crefom) a annoncé lundi avoir négocié des tarifs spéciaux (449 €) avec la compagnie aérienne Corsair afin d'assurer le retour des étudiants ultramarins de Paris à La Réunion après ceux négociés par l'Etat avec Air Austral.
 Le Crefom qui "milite pour qu'existe une vraie concurrence entre les compagnies aériennes" desservant les territoires ultramarins, avait entamé avant la crise sanitaire, dès décembre 2019 des négociations avec Corsair "pour offrir une tarification sociale des vols transatlantiques". "La nécessité de rapatrier les étudiants originaires d'Outre-mer dans leurs familles a été l'occasion d'accélérer le processus", explique le Crefom, qui a obtenu un billet à 449 euros pour un vol Paris - La Réunion pour les étudiants jusqu'au 15 juillet.
    

Négociation Etat-compagnies

A la mi-mai, le ministère des Outre-mer avait déjà annoncé avoir négocié avec Air France et Air Austral des tarifs pour les étudiants des départements et régions d'outre-mer, pour un voyage entre le 1er juin et le 31 août, à partir de 460 euros pour La Réunion, mais aussi 342 euros pour les Antilles et 414 euros pour la Guyane.
    
Quelque 11.400 étudiants ultramarins ont indiqué vouloir rentrer dans leurs territoires à l'issue du confinement passé en métropole.