outre-mer
territoire

Crise sociale à La Réunion : Jean-Hugues Ratenon "souhaite" la révocation du Président et la dissolution de l'Assemblée Nationale

social
Jean Hugues Ratenon
Jean-Hugues Ratenon à l'aéroport Roland Garros le 28 novembre 2018. ©DR
Interrogé à son arrivée à La Réunion en pleine crise sociale, le député Jean-Hugues Ratenon a dit souhaiter la révocation du président de la République et la dissolution de l'Assemblée Nationale. Il avait créé un incident au perchoir en brandissant un gilet jaune.
Jean Hugues Ratenon demande une "révocation du Président de La République" et la "dissolution de l'Assemblée Nationale". Le député de La Réunion s'est exprimé sur les ondes de Réunion la 1ère à son arrivée depuis Paris, à quelques minutes de la venue de la ministre des Outre-mer Annick Girardin. 

Il avait créé un incident au perchoir en brandissant un gilet jaune, pour "alerter" sur la situation de l'île. "Voilà la résistance", avait-il déclaré avant de sortir un gilet jaune de la poche de sa veste, le "drapeau 974 de la résistance".
 

Je ne suis pas un intellectuel, je n'ai pas fait Sciences-po, ni l'ENA, je n'ai pas bac +10, mais j'aime mon île, La Réunion (...) La Réunion ce sont des revenus beaucoup plus bas que dans l'hexagone, mais des prix beaucoup plus chers. C'est la double peine

- Jean-Hugues Ratenon, député de La Réunion

 
Interrogé sur les conséquences de cet incident, Jean-Hugues Ratenon a déclaré en "assumer les conséquences" :
 
Le député a également indiqué vouloir se rendre dans la journée sur les barrages à la rencontre des gilets jaunes, alors que ces derniers rejettent toute récupération politique. 
Publicité