Cuba suspend son défilé du 1er mai en raison du coronavirus

coronavirus
Cuba coronavirus
©YAMIL LAGE / AFP
Cuba a annoncé mardi la suspension du défilé du 1er mai qui rassemble annuellement plus d'un million de personnes à La Havane, pour parer à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus Covid-19.
 
La décision "de suspendre le défilé du 1er mai a été prise par le bureau politique, présidé par le général Raul Castro, en tant que premier secrétaire du Comité central" du Parti communiste de Cuba, a déclaré le président Miguel Diaz-Canel, lors d'une réunion officielle retransmise par la télévision d'Etat.
 

Un million de personnes rassemblées

Depuis la victoire de la révolution cubaine en 1959, le défilé de la fête du Travail à Cuba est devenu l'une des plus grandes manifestations du gouvernement socialiste où, selon les autorités, plus d'un million de personnes se rassemblent dans la capitale. La dernière suspension de cette manifestation avait eu lieu en 1994 et 1995, alors que Cuba faisait face à une grave crise économique appelée "période spéciale", après le démembrement de son principal allié communiste, l'Union soviétique.
    

Un "défile virtuel"

Le président Diaz-Canel a demandé à la Centrale des travailleurs cubains (CTC), chargée d'organiser l'événement, de proposer des alternatives pour célébrer cette fête dans le confinement, en plaçant des drapeaux dans les locaux, sous les applaudissements de la maison ou avec une sorte de "défilé virtuel".
    
À ce jour, Cuba compte 186 cas de Covid-19 pour six décès.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live