Cyclone Irma : alerte violette à Saint-Martin et Saint-Barthélémy [SYNTESE]

cyclones
Carte de Météo France
Les îles françaises Saint-Barthélémy et Saint-Martin ont été placées en alerte violette, le degré maximal, en prévision de l'arrivée de l'ouragan Irma d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique. Le niveau d'alerte violet impose notamment le confinement total de la population.
Dans son dernier bulletin de mardi à 22h07 locales (04H07 à Paris), Météo France a confirmé qu’Irma était un cyclone "d’une intensité sans précédent dans l’Atlantique". L’agence française précise les impacts auxquels Saint-Barthélemy et Saint-Martin doivent s’attendre.

Houle d'une extrême violence

Ces îles vont assister à une houle dont les creux dépasseront 12 mètres et un déferlement d'une extrême violence sur les rivages ainsi qu'une submersion majeure des parties basses du littoral sont attendues. Marigot, Grand Case et Gustavia seront particulièrement impactées.

Des vents très violents

Des vents dépassant en rafales 100 km/h sont attendus dans la nuit de mardi à mercredi. A partir de 03h00 (heure locale), les rafales atteindront 200 km/h. Le paroxysme est attendu entre 06H00 et 12h00, avec des rafales au-delà de 300 km/h. Les variations importantes de la direction des vents (nord, ouest puis sud mercredi matin) aggraveront le pouvoir destructeur des vents.

Précipitations diluviennes

Des précipitations diluviennes en seconde partie de nuit et mercredi matin sont également attendues. 200 à 400 mm est un ordre de grandeur auquel on peut s'attendre au cours de cette période, selon les prévisionnistes.

Vitesse d'Irma

L'ouragan Irma, passé mardi en catégorie 5, poursuit encore son renforcement avec des rafales de vent atteignant les 360 km/h à l'approche du nord des Petites Antilles. L'ouragan avance à la vitesse de 24 km/h et il se trouvait à 364 kilomètres de Saint-Martin et 330 kilomètres de Saint-Barthélemy à 22h07 locales (4H07 à Paris)

Situation en Guadeloupe

La Guadeloupe reste placée en vigilance cyclonique rouge. Aucune mesure de confinement n'a été annoncée comme c'est le cas à saint-martin et Saint-Barthélémny. Une grosse centaine d'abris, souvent des écoles, parfois des chapelles, ont été ouverts mardi sur l'ensemble de la Guadeloupe et près d'un millier de personnes s'y sont déjà réfugié. Selon Météo France, "la Guadeloupe ne subira pas les conditions les plus extrêmes liées à Irma" mais prévient que "de très forts déferlements se produiront sur les rivages exposés".

Irma, un cyclone sans précédent

L'ouragan qui se déplace à la vitesse de 24 km/heure est désormais plus puissant que les ouragans Luis (1995 St-Martin) ou Hugo (1989 Guadeloupe, 15 morts). Il est aussi plus puissant que Harvey, qui a récemment frappé le Texas et la Louisiane, faisant au moins 42 morts et plus de 100 milliards de dégâts matériels.



Les Outre-mer en continu
Accéder au live