outre-mer
territoire

Cynthia Rochemont-Piejos, une syndicaliste, élue à la présidence de la Sécurité sociale en Guyane

social
Guyane
Cynthia Rochemont-Piejos, présidente de la Sécurité sociale (CGSS) de la Guyane ©DR
Pour la première fois en Guyane, une femme, Cynthia Rochemont-Piejos, 62 ans, a été élue présidente de la caisse générale de Sécurité sociale. La CGSS de la Guyane exerce une mission de service public pour assurer la gestion du régime général de sécurité sociale et du régime agricole.
Il est encore à Lille où le congrès de Force Ouvrière se termine. Christian Dorvilma y représente les syndicats FO de Guyane dont il est le porte-parole, mais aussi le premier responsable. Le secrétaire général de l’Union départementale est un syndicaliste ouvrier, un docker du port de Cayenne. Aujourd’hui, il est heureux d’annoncer l’élection d’une femme à la tête de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de la Guyane.

Trésorière de l'union départementale Force ouvrière depuis plus de 10 ans, Cynthia Rochemont-Piejos est infirmière et dirigeait également le syndicat FO du Centre hospitalier de Cayenne.

"Répondre à l’urgence sanitaire et sociale"

Depuis son élection, les réunions s’enchaînent, Cynthia Rochemont-Piejos a tout juste le temps de confier ce que seront les grandes lignes de son action : « Répondre à l’urgence sanitaire et sociale, réaliser l’accès au soin sur tout le territoire de la Guyane et notamment dans les communes de l’intérieur, améliorer la retraite des agriculteurs ». Sa méthode ? « Je défends un mode de communication ouvert, collectif et participatif ».

Près de 184.000 assurés sociaux bénéficient en Guyane du régime général et du régime agricole. Auxquels il faut ajouter plusieurs milliers de bénéficiaires d’autres régimes de protection sociale.

Publicité