David met du Bonheur dans la rue

art
David Bonheur, artiste street art
©David Bonheur
David Bonheur est né à Paris d’un Père Martiniquais et d’une mère Guyanaise et Guadeloupéenne. C'est un artiste à découvrir : peintre, photographe et graphiste, le jeune homme s’est pris de passion depuis quelques temps pour le street art.
 
Rue des cinq diamants, dans le 13ème arrondissement de Paris, M’sieubonheur, de son nom d’artiste, m’attend une bière à la main dans son bar favori de la Butte aux Cailles. L’œuvre est là, juste en face des clients attablés sur le trottoir. Le visage d’une femme, les yeux fermés, la nature et les insectes l’entourent… Le portrait s’expose sans vergogne à la vue des passants.
David Bonheur Butte aux cailles
©David Bonheur
 

Un artiste né

L’antillo-guyanais né en France hexagonale est un surdoué du dessin. S’il est passé par une école de design, c’est dans la rue qu’il a le plus appris, avec ses amis artistes. 
Blackflower David Bonheur
Black flower ©David Bonheur

  C’est vrai que j’ai toujours eu un don pour le dessin, à la maternelle mes dessins étaient exposés dans le hall 


Le jeune homme vit de son art, il jongle entre ses différentes casquettes, parfois photographe pour des comédiens ou des mannequins, d’autres fois graphiste pour des cabinets d’architecture par exemple. Il évolue aussi au sein du collectif @lateulier, comme son nom l'indique un atelier réunissant divers talents au service de la création plurielle. Mais ce qu’il préfère c’est le street art avec ce plaisir infini d’observer les gens regarder son œuvre.

J’aime voir la réaction des gens, le fait de s'arrêter, d’interagir avec l’œuvre ou même d’être indifférent (…) j’apporte de la joie et du bonheur dans la vie des gens. 

 
Boobagump David Bonheur
©David Bonheur


Des projets et des rêves

Le jeune artiste a de nombreux projets comme celui d’exposer ses photos et ses peintures dans un même lieu. L’autre envie serait de créer pour un territoire d’outre-mer. David Bonheur qui travaille essentiellement sur commande rêve que l’on fasse appel à lui aux Antilles ou en Guyane. C’est ce qui s’appelle l’art d’espérer.
 

Ecoutez le reportage radio sur David Bonheur



Et comme l'artiste est multifacette, vous pouvez voir ses œuvres sur deux comptes instagram, l'un se consacre à la photo et s'intitule @davidbonheur. L'autre compte insta est ouvert pour ses grafs, peintures et illustrations, visibles sur @msieubonheur. Et si l'idée vous en dit il y a également son compte facebook, enfin, si vous passez par certaines rues de Paris, vous aurez peut-être la chance d'admirer in situ son talent.
David Bonheur rues de Paris
©Onemax / David Bonheur
Les Outre-mer en continu
Accéder au live