Décès de Simone Veil : réactions Outre-mer

politique
Simone Veil
©AFP
Simone Veil, immense figure de la vie politique, est morte vendredi 30 juin à l'âge de 89 ans. Les réactions Outre-mer sont nombreuses. 
Morte à l'âge de 89 ans, Simone Veil a marqué le XXème siècle, par son parcours, sa conscience, son courage et son humanité. Déportée pendant la seconde guerre mondiale, elle est ensuite entrée en politique. Dans les années 70, elle a été une ardente militante des droits des femmes, portant la loi sur l'interruption volontaire de grossesse, qui porte son nom. Elle fut également une ardente Européenne. 

Réactions


 


 


 



 


 


 


 



Simone Veil, les grandes dates de sa vie
- 13 juillet 1927: naissance à Nice (Alpes-Maritimes) de Simone Jacob, benjamine d'une famille de quatre enfants.
- mars 1944: déportée à Auschwitz avec sa soeur Madeleine (Milou) et sa mère. Cette dernière y mourra. Les trois soeurs Jacob retrouveront la liberté en 1945.
- 1946: mariage avec Antoine Veil, futur inspecteur des finances.
- 1970: première femme à devenir secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
- 1974-1978: ministre de la Santé (gouvernements Chirac et Barre).
- 17 janvier 1975: promulgation de la "loi Veil" autorisant l'avortement en France, après des débats houleux.
- 1979-1982: présidente du Parlement européen.
- 1993-1995: ministre d'Etat, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville (gouvernement Balladur).
- 1998-2007: membre du Conseil constitutionnel.
- 2000-2007: présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Elle en restera présidente d'honneur.
- 2008: élue à l'Académie française.
- avril 2013: mort de son mari, Antoine