Découvrez les quatre sites d'Outre-mer retenus pour la Mission Patrimoine 2021

patrimoine
Habitation Leyritz
Vue aérienne de l'Habitation Leyritz à Basse-Pointe. ©CAP NORD MARTINIQUE
La Mission Bern pour le patrimoine, avec la Fondation pour le patrimoine, a révélé la liste des cent sites retenus pour le maillage 2021. Parmi eux, quatre se situent en Outre-mer et bénéficieront d'une aide pour leur restauration.

Quatre sites ultramarins sont retenus dans le maillage de la Mission Patrimoine 2021, confiée à Stéphane Bern, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, le ministère de la Culture et la Française des Jeux. Depuis quatre ans, elle permet à des sites "remarquables" de financer des travaux de restauration dans toute la France. En 2020, cinq sites d'Outre-mer avaient été identifiés par la mission, dans chaque département ultramarin. Cette année, aucun site n'a été sélectionné à Mayotte. 

► Guadeloupe : Maison Dubreuil, dite "des aînés" (Saint-Claude)

La Maison Dubreuil est une habitation qui a appartenu successivement à de grandes familles de notables jusqu'en 2017. Elle a ensuite servi de logements pour étudiants avant la construction de la résidence universitaire de la ville.

Le site a été retenu pour être rénové au niveau des façades et des maçonneries en béton afin de devenir une maison des aînés à destination des personnes âgées dans la commune de Saint-Claude. Le projet est porté par la ville mais aussi par le club des aînés, le Volcan fleuri. L'objectif est d'y créer un lieu d'exposition, de rencontres et de transmission du patrimoine entre les différentes générations.

Toutes les informations sur le projet de la Maison Dubreuil.

► Martinique : Habitation Leyritz (Basse-Pointe)

Ancienne propriété de la famille de Leyritz, originaire du Limousin, pendant plus de deux siècles, cette habitation d'environ 500 ha était l'une des plus importantes de Martinique. Après la production de sucre, puis de rhum, elle fut transformée en hôtel-restaurant jusqu'à son abandon en 2007 à la suite de l'ouragan Dean. 

Une partie des lieux est classée au titre des monuments historiques depuis 2014. Les travaux se feront en deux temps : d'abord, la sécurisation et la sauvegarde du site, puis la réhabilitation du site pour en faire un lieu touristique avec des piscines et des jeux d'eau, des chambres, un parcours pédestre et sportif ou encore un musée.

Toutes les informations sur l'Habitation Leyritz.

► Guyane : Ancienne maternité (Mana)

L'ancienne maternité de la commune de Mana, dans le nord de la Guyane, a besoin de travaux urgents suite à la forte dégradation des lieux depuis sa désaffection en 2010. Envahi de végétation et fragilisé par les intempéries, ce bâtiment daté des années 1820-1830 menace de s'effondrer sur la voie publique. 

La mairie souhaite restaurer l'édifice afin d'y installer le futur Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine de la ville.

Toutes les informations sur l'Ancienne maternité.

► La Réunion : Minoterie du Vieux Domaine de la Ravine des Cabris (Saint-Pierre)

Aujourd'hui lieu touristique, la minoterie du Vieux Domaine de la Ravine des Cabris à La Réunion nécessite des travaux de consolidation de la structure qui menace de s'effondrer, notamment au niveau de la toiture et des façades. 

Ancienne propriété où l'on cultivait le maïs et le café, elle abrite un moulin qui n'est plus en service depuis 1967. L'association Jardins bourbons et Traditions y organise des visites pour les touristes et les scolaires. 

Toutes les informations sur la Minoterie du Vieux Domaine de la Ravine des Cabris.

Les projets seront financés notamment grâce à des tickets à gratter déclinés en trois versions. Vendus par la FDJ au prix de 15 euros à partir de ce lundi 30 août, ils permettront aux joueurs de remporter jusqu’à 1,5 million d’euros. Une partie des mises, soit 1,83 euro par ticket acheté, sera reversée à la Fondation du patrimoine. Six tirages loto seront également organisés successivement les 6, 8, 11, 13, 15 et 18 septembre, pour lesquels chaque grille de 2,20 euros jouées rapportera 0,54 euros à la Fondation.