publicité

Déliane Vigneau habillera Miss Saint-Pierre et Miquelon pour Miss France

À 22 ans, Déliane Vigneau a été sélectionnée par le comité Miss France pour réaliser l’une des robes régionales présentées lors du concours de beauté. Son vêtement sera porté sur scène et en direct à la télévision par sa compatriote, Héloïse Urtizbéréa, Miss Saint-Pierre et Miquelon.

Déliane Vigneau espère remporter le concours de la plus jolie robe régionale à Miss France 2018. © ALB
© ALB Déliane Vigneau espère remporter le concours de la plus jolie robe régionale à Miss France 2018.
  • Par Angélique Le Bouter
  • Publié le
Encore un ourlet, quelques retouches de dernière minute… Il est déjà temps pour Déliane Vigneau de rendre son travail au comité Miss France. La Saint-Pierraise a confectionné l’une des robes que portera Miss Saint-Pierre et Miquelon lors du concours de beauté. 

Porter haut les couleurs de l’archipel

Déliane a répondu à un appel à candidature pour un concours de créateurs, ouvert aux amateurs et professionnels de toute la France. Sélectionnée pour Saint-Pierre et Miquelon, elle a eu pour mission de concevoir le costume régional de la candidate de son archipel à l’élection de Miss France 2018, Héloïse Urtizbéréa.

C’est la coutume, toutes les prétendantes au titre de Miss France défilent en tenue "régionale". L’occasion de porter haut les couleurs de leurs régions lors du traditionnel tableau en costumes folkloriques. Cette année, la robe étrennée le 16 décembre par Héloïse Urtizbéréa, Miss Saint-Pierre et Miquelon, a été imaginée et conçue par Déliane. Mais hors de question de la dévoiler avant l'événement, le vêtement final restera secret jusqu'à la grande soirée.

Inspirée par les artistes de Saint-Pierre et Miquelon

Pour ce vêtement, la jeune femme avait deux contraintes : l’utilisation de mousseline, un tissu transparent et léger "difficile à travailler" et un imprimé régulier tout autour de la robe. Et pour représenter son archipel, Déliane a choisi de mettre en avant les œuvres de plusieurs artistes de l’archipel et de son drapeau.
Déliane s'est inspirée de photos et de peinture réalisées par des artistes de l'archipel. © ALB
© ALB Déliane s'est inspirée de photos et de peinture réalisées par des artistes de l'archipel.
"Quand je parle de mon archipel, je pense toujours aux images des photographes, aux maisons multicolores, détaille la jeune femme. Et je découvre que certaines personnes sont intéressées, surtout par les maisons de multiples couleurs, c’est ça qu’ils aiment."

Intégrer une grande maison parisienne

Pour ce travail qui a nécessité une cinquantaine d'heures, Déliane a été accompagnée par son professeur de technique à l’École de la chambre syndicale de couture parisienne. Pour Olivier Petigny, c’est l’occasion d’avoir un rapport avec une "cliente", hors du socle confortable de l’école. "C’est se confronter aussi à des difficultés techniques, poursuit le prof. C’est bien que les élèves se bougent, fassent de la créa."
Olivier Petigny a accompagné Déliane dans la confection de la robe.
Olivier Petigny a accompagné Déliane dans la confection de la robe.
Déliane est entrée directement en 3ème année de l’école à la rentrée dernière, après trois ans passés au LaSalle College de Montréal. Dans quelques mois, elle espère poursuivre par un Master, avant d’intégrer, un jour peut-être, une grande maison de couture parisienne.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play