outre-mer
territoire

Delphine Batho à l’Assemblée nationale: "Montagne d’or en Guyane c’est oui ou c’est non?"

politique
François de Rugy et Delphine Batho le 2 octobre 2018 à l'Assemblée nationale
François de Rugy et Delphine Batho le 2 octobre 2018 à l'Assemblée nationale ©DR
Quand une ancienne ministre de l'Ecologie interpelle l'actuel ministre de la Transition écologique sur le projet Montagne d'or en Guyane, cela fait des étincelles. Delphine Batho demande si "oui ou non" le projet se fera, François de Rugy lui répond qu'il faut revoir "le projet de fond en comble". 
La question avait le mérite d’être claire. "Le projet Montagne d’or (NDLR en Guyane) c’est oui ou c’est non", demande à l’Assemblée nationale Delphine Batho au Premier ministre. L’ancienne ministre de l’Ecologie du gouvernement de Jean-Marc Ayrault est farouchement contre ce projet de mine d’or géante.
 
Elle s’en explique devant les députés. Pour elle ce projet signifie "la destruction des 1500 hectares de forêt amazonienne" et l’utilisation de "57 000 tonnes d’explosifs là où vivent 2000 espèces animales et végétales dont 127 protégées".

Delphine Batho qui rappelle à quel point le climat se réchauffe demande une réponse clair sur ce projet "Oui ou Non, dit-elle, tout le reste n’a plus d’intérêt".
 

François de Rugy : "Ce projet devra être revu de fond en comble"

C’est François de Rugy et non pas le Premier ministre qui répond à cette question. Le ministre de la Transition écologique ne se montre guère élégant. Il répond :

Comme il se trouve que vous avez occupé la même expérience ministérielle que la mienne, Vous savez d’expérience, même si l’expérience n’a pas été aussi longue peut-être que vous le souhaitiez (…) que les réponses au sujets politiques complexes ne se résument pas à une réponse Oui ou Non.

-François de Rugy- Assemblée nationale


Le ministre est hué. La députée Barbara Pompili, pourtant proche politiquement du ministre ne cache pas sa consternation devant si peu d’élégance.
 
François de Rugy finit par répondre de manière rapide à la question :

Oui je l’ai dit dès mes premières interventions, ce projet devra être revu de fond en comble. Je commencerai en parler avec les premiers concernés les élus guyanais.

-François de Rugy-Assemblée nationale

►Ecoutez ci-dessous la question de Delphine Batho et la réponse de François de Rugy :

#QAG sur la Montagne d'or du 2 octobre 2018

Publicité